Putain déjà – Public Enemy fête les 30 ans de ‘It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back’

Putain déjà – Public Enemy fête les 30 ans de ‘It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back’

Demandez aux vieux briscards du hip hop de lister quelques-uns des albums qu’ils pensent les plus influents de tous les temps, et vous aurez toutes les chances de tomber sur It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back, le deuxième opus des brûlants Public Enemy. Pensé à l’époque comme une réponse au What’s Going On de Marvin Gaye aux préoccupations également très sociales, il est totalement ancré dans le savoir-faire maintes fois démontré du Bomb Squad, une des équipes précurseurs du crate digging, parmi les premières à pousser plus loin la science du sample. Pas question donc de se suffire d’un échantillon de caisse claire ou de grosse caisse, ici à chaque instrument son sample, comme le précise Hank Shocklee, considéré par Chuck D comme le Phil Spector du hip hop : ‘cet album a été fait dans la perspective d’un groupe mais en utilisant strictement des disques, comme pour créer une musique destinée à être enregistrée à partir d’autres qui l’étaient déjà‘.

Au fil de cette pierre angulaire, reconnue pour sa réécriture d’un genre que Run DMC avaient pourtant déjà contribué à bouleverser peu de temps auparavant, beats uptempo et samples servent ainsi de terrain d’expression à l’engagement politique dont ne se sont jamais détachés Chuck D et Flavor Flav tout au long de leur parcours. A la fois dense et féroce, parfaitement équilibré sur le fond comme sur la forme, It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back transpire l’esprit révolutionnaire d’un leader puisant sa force dans la richesse de son vocabulaire, comme dans la clarté de son discours souvent galvanisant, brillamment contrebalancé par le surréalisme délirant de son acolyte. Porte-parole du black power, de l’autonomisation des afros américains, ou de la critique de la suprématie blanche, l’intrépide Chuck D – considéré par certains comme un extrémiste, par d’autre comme un descendant du punk des Clash et des Sex Pistols – se démarquait des Mcs de l’époque en incitant son public à constituer une communauté plutôt qu’en adoptant un discours individualiste.

Réputé aujourd’hui comme un des albums les plus importants de l’histoire de la musique, omniprésent dans tous les classements régulièrement édités dans les médias, It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back souffle en ce 28 juin 2018 ses 30 bougies. Ecoute intégrale pour l’occasion.

ECOUTE INTEGRALE

VIDEO

Tags:
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.