Putain déjà! – Mos Def fête les 15 ans de ‘Black On Both Sides’

C’est ce qui s’appelle débuter sa carrière sur les chapeaux de roue: un an après l’album qui le voyait collaborer avec Talib Kweli sous l’entité Blackstar, Mos Def faisait coup double en sortant son premier véritable album chez Rawkus, label incontournable qui faisait le beau temps du hip hop des années 90. Avec ‘Black On Both Sides’ – produit en partie par Dj Premier (GangStarr), Psycho Les (Beatnuts), et Ali Shaheed Muhammad (A Tribe Called Quest), et porté par des sonorités live – le Mc s’installait définitivement au sein du petit cercle des rappeurs conscients, aux côtés de Common, The Roots, Pharoahe Monch. Politique et engagé, mais loin du gangsta rap d’alors, le disque voyait Mos Def prendre position sur l’Islam, les problèmes environnementaux, pointer du doigts le racisme et les inégalités sociales, la violence et les discriminations de toutes sortes, dans un environnement musical piochant à la fois dans des influences pop, soul, funk, jazz, reggae et même punk hardcore. Considéré comme un classique du rap américain, inégalé depuis y compris au sein de la discographie de celui qu’on appelle désormais Yasiin Bey, ‘Black On Both Sides’ fête ses quinze ans. L’occasion de le réécouter en intégralité.

En écoute sur Spotify

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire