MGMT fête les 10 ans de ‘Oracular Spectacular’

MGMT fête les 10 ans de ‘Oracular Spectacular’

2018 est une année de fête pour MGMT. En effet, à quelques jours seulement de la sortie de Little Dark Age, un nouvel album mettant fin à cinq ans d’absence, le duo new yorkais célèbre le dixième anniversaire de Oracular Spectacular, premier opus qui les fit entrer avec fracas dans la cours des grands. C’était le 22 janvier 2008 quand, du haut de leurs 24 ans, Andrew VanWyngarden et Ben Goldwasser alignaient insolemment quelques uns des tubes appelés à rythmer sans relâche les mois à suivre.

Mais bien au delà des indétrônables Time To Pretend, Electric Feel et Kids considérés par beaucoup parmi les plus grands tubes à être sortis de la scène new yorkaise, l’album marqua les esprits par sa constante cohérence, mais aussi pour son mélange rafraichissants d’influences allant de David Bowie à LCD Soundsystem en passant par les Rolling Stones, le tout magnifiquement produit par un Dave Fridmann y ayant généreusement apposé son vernis glam et autres multitudes d’effets. Mélange de synthpop, de britpop, de prog, de new wave et de space rock qui ne manqua pas de séduire également les adeptes de rock psychédélique, Oracular Spectacular catapulta le duo dans tous les foyers du monde.

Dès lors tout s’enchaina pour MGMT : les radios se sont abreuvés de ses tubes, les remixers y ont ajouté une couche (en France, un Justice alors au sommet de sa gloire ne manqua pas de s’inspirer des effluves disco de Electric Feel), et les plus gros festivals que la Terre puisse compter s’arrachaient le groupe. Mais en frappant si fort d’entrée, Andrew et Ben ont mis la barre si haut qu’ils n’ont depuis cessé de courir après des mélodies aussi étincelantes que celles contenues dans ce premier album.

Pour preuve, en 2010 et 2013 respectivement, Congratulations et MGMT ne sont jamais parvenus à emboiter le pas, laissant au duo new yorkais l’occasion de se rattraper avec un Little Dark Age que les fans de la première heure attendent aujourd’hui avec la plus grande impatience. Avant de pouvoir se lancer pour de bon dans la comparaison dès le 9 février prochain, retour sur l’intégralité d’un album que les médias musicaux les plus influents considèrent encore comme un des incontournables de la première décennie du 21ème siècle.

ECOUTE INTEGRALE

VIDEO

Tags:
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.