McLusky fête les 15 ans de ‘McLusky Do Dallas’

McLusky fête les 15 ans de ‘McLusky Do Dallas’

McLusky n’est peut-être rien pour beaucoup, mais l’est beaucoup pour nous. Plus encore son album ‘McLusky Do Dallas’, deuxième disque considéré de notre côté comme un des plus brillants de ce rock généreux en acouphènes, et de celui des médias spécialisés comme un des plus indispensables des années 2000. Marquant une nette évolution en comparaison avec son prédécesseur ‘My Pain and Sadness is More Sad and Painful Than Yours’, l’album n’efface pas pour autant l’influence Pixies des débuts, mais distribue de brefs uppercuts que Steve Albini s’est manifestement fait un plaisir de mettre en boite. Sur chacun, ‘Lightsabre Cocksucking Blues’ et ‘To Hell With Good Intentions’ pour les plus fameux, Andy Falkous laisse échapper sa folie tout en restant maître de ce bolide dont il tient incontestablement le volant. Dissonances, tensions, torsions, changements de rythmes, et refrains ronflants se passent alors le relais durant 34 minutes furieuses. Parfois décrit comme le point de rencontre des Pixies, Sex Pistols, Nirvana, Jesus Lizard et Joy Division, ‘McLusky Do Dallas’ est une référence intemporelle pour tous ceux qui ont su s’y laisser piéger, comme un des albums les plus sous-estimés à en croire le nombre d’aficionados de rock bruyant qui n’ont pas encore eu cette chance. Alors qu’il fête ses 15 ans, on vous le ressert en intégralité. L’occasion de corriger votre erreur.

ECOUTE INTEGRALE

VIDEO
Tags:
No Comments

Post A Comment