Deftones fête les 20 ans de ‘Around The Fur’

Deftones fête les 20 ans de ‘Around The Fur’

Elle est déjà loin la fin des années 90, quand l’angoisse du bug de l’an 2000 commençait seulement à poindre. A l’époque, le néo métal s’apprêtait doucement mais sûrement à déferler sur le monde, poussé par les succès de Korn, Limp Bizkit, ou Slipknot. A ses premiers remous en 1995, Deftones avait sorti son premier album ‘Adrenaline’, drainant déjà une multitude de fans inconditionnels, et installant le groupe dans le décor sans pour autant en faire la figure qu’il allait devenir une fois ‘Around The Fur’ lâché.

Fort d’une approche hybride mêlant métal, shoegaze, indus et bribes hip hop, fruit des influences très variées nourrissant chacun de ses musiciens, le groupe de Sacramento n’a jamais pu véritablement renier l’affiliation, mais a toujours décuplé ses efforts pour emprunter sa propre voie. Ainsi, Deftones s’est constamment différencié des autres par ses sonorités, par le chant mi chuchoté mi hurlé de son charismatique frontman Chino Moreno, mais également par ses préoccupations apolitiques qui, à une époque ou Rage Against The Machine et d’autres ne baissaient jamais le poing, l’ont aussi rapproché de l’émo.

Sorte de compromis entre les figures mainstream du néo métal et d’autres plus crédibles aux oreilles d’un public plus pointu (Quicksand ou Helmet), disque fédérateur par excellence porté par une production énorme, ‘Around The Fur’ voyait Deftones passer un cap à tous niveaux, qu’il s’agisse de technique, de finesse, de maturité, et de maitrise. Ainsi, avec facilité et naturel, les californiens jonglaient avec les extrêmes, trouvant constamment un équilibre intelligent entre leurs moments lourds et sombres (‘Rickets’, ‘Lotion’), et d’autres plus légers et planants (‘Mascara’, ‘Be Quiet And Drive’).

Depuis sa sortie le 28 octobre 1997, l’album – porté par ses tubes éternels (‘My Own Summer’ et ‘Be Quiet And Drive’ auxquels on pourrait ajouter ‘Headup’) – n’a cessé de se bonifier. Considéré comme un des disques rock essentiels des années 90, il n’est ni plus ni moins que le chef d’oeuvre d’un groupe qui, encore aujourd’hui dans la poursuite de sa constante remise en question, ne tente toujours pas de l’égaler, conscient que l’exercice serait perdu d’avance. Seul opus que les nu-metal haters n’ont toujours pas honte d’écouter, ‘Around The Fur’ fête ses 20 ans et nous plonge dans un tourbillon de nostalgie au moment de se repongler dans son intégralité.

ECOUTE INTEGRALE

VIDEOS
Tags:
No Comments

Post A Comment