Boards of Canada fête les 20 ans de ‘Music Has The Right To Children’

Boards of Canada fête les 20 ans de ‘Music Has The Right To Children’

En empruntant la voie toute tracée par Autechre et Aphex Twin, deux autres ambassadeurs du label Warp, Boards of Canada n’a pas fait preuve de la plus grande originalité au moment de sortir Music Has The Right To Children, son premier long pour le compte de la structure anglaise. Mélange accessible et un tantinet hypnotique de synthés, de beats hip hop midtempo, de samples, et de quelques scratches discrets, enrobé d’une production analogique aux textures volontairement dégradées qu’elle s’appropriera pour de bon ensuite, la musique du duo écossais – encore trop perfectible – ne laissait alors qu’entrevoir toutes ses possibilités (l’indispensable Roygbiv), à défaut de s’installer illico au panthéon de l’électro. Reste que c’est à ce moment-là aussi qu’un certain nombre d’auditeurs mettaient un premier pied dans l’IDM, cette electro singulière que beaucoup ont ensuite tenté d’approcher de façon quasi similaire dès lors qu’il a été question de soulever une émotion, quelle qu’en soit la nature. Ici, l’enfance est omniprésente, mais exprimée avec tout le recul offert par la maturité de l’adulte, et avec une certaine vérité qui n’a pas manqué de secouer la fibre nostalgique de beaucoup : un sentiment parmi d’autres qui ne s’est pas immédiatement révélé, toute considération technique mise à part. Car c’est bien le temps qui s’est révélé être le meilleur allié de cette oeuvre signée par Michael Sandison et Marcus Eoin. Depuis sa sortie, Music Has The Right To Children n’a cessé de gagner en affection, comme de souligner son rôle dans la démocratisation alors galopante d’une electronica élégante, et subtile dans son évocation des grands espaces. Ecoute intégrale pour son vingtième anniversaire.

ECOUTE INTEGRALE


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.