Primavera Sound 2017 – Mowno vous guide et recommande

Primavera Sound 2017 – Mowno vous guide et recommande

Tous les ans, le Primavera Sound Festival de Barcelone convoque aux alentours de 250 groupes pour coller à son envie de refléter le plus fidèlement possible l’actualité musicale, par ses représentants indépendants ou plus grand public. Si le rock se paye la plus grosse part du gâteau, tous les genres sont concernés. Les plus grands ont déjà foulé ses différentes scènes, beaucoup sont même revenus à plusieurs reprises. Pas de doute donc que les festivaliers du Primavera Sound répondront une nouvelle fois présents, en masse. Et pour cause,  pour son cru 2017, l’organisation n’a lésiné sur rien, des têtes d’affiches (Arcade Fire, The XX, Aphex Twin, Bon Iver, Solange, Run The Jewels, Frank Ocean…) aux découvertes. Notamment celles, immanquables, que nous vous recommandons ci-dessous via une playlist et une sélection vidéo : un choix cornélien qui, comme tous les ans, n’engage que nous.

PLAYLIST

HORAIRES
VIDEOS

Parce que ça fait 7 ans qu’on a plus entendu de nouveaux titres de Broken Social Scene et qu’on a hâte de découvrir le contenu du prochain album sur scène.

Parce que si son dernier album nous balance entre Phil Collins et Kanye West, Bon Iver sait certainement lui donner un tout autre visage en live.

Parce que sous ses airs de petite anglaise lambda, Kate Tempest est fort en gueule, et déballe son engagement au cours d’un live qu’elle a voulu sans temps mort.

Parce que si Death Grips s’est un peu perdu au fil de sa discographie et de ses sauts d’humeur, le collectif américain reste une expérience live des plus intenses qu’il faut avoir vu au moins une fois.

Parce que le dernier album des Black Angels, ‘Death Song’, est assurément un de ses meilleurs.

Parce que quand Thee Oh Sees ou Ty Segall ne sont pas à Primavera, on peut compter sans souci sur les King Gizzards pour reprendre dignement le flambeau du garage rock.

Parce que si tu ne t’es jamais pris un gros pavé sur le coin de la gueule, ça vaut même le coup de se payer un billet d’avion pour revenir avec la tronche amochée.

Parce que quoi de mieux quand on est au bord de la mer que d’écouter la pop garage lancinante de ces branleurs californiens, sans égal quand il s’agit de mêler mélodies et bonne humeur ?

Parce qu’il faut le savoir : même si Monsieur Albini est ici chez lui puisqu’il joue tous les ans avec ses acolytes, et donc que vous pourrez tout autant le voir l’année prochaine, on ne verra jamais assez Shellac dans sa vie.

Parce que, soit disant en raison d’un nouvel album beaucoup plus calme que les précédents, on devrait s’attendre à une prestation d’un Mac DeMarco sur la réserve. Ce serait mal connaitre le bougre, jamais le dernier pour les contre-pieds.

Parce que, si la dernière fois que tu as vu les Descendents sur scène ton visage ne parvenait toujours pas à se débarrasser d’un acné persistant, maintenant tu es soigné. Certes, tu es beaucoup plus vieux, mais les mecs sur scène te prouveront que l’âge, c’est que dans la tête.

Parce qu’au grand bal des reformations, celle de Grandaddy en 2012 fut de loin une des plus convaincantes. Depuis, on a cessé de quémander un nouvel album. Alors la moindre des choses maintenant qu’il est sorti, c’est d’aller l’apprécier sur scène.

Parce que, même si le dernier album de The XX est une franche déception, on a de bons espoirs en live. Puis si t’es saoulé, tu peux toujours prendre le concert – très répétitif – de Sleaford Mods en cours sans craindre d’avoir loupé quelque chose.

Parce que tu as beau l’avoir déjà vu deux ou trois fois en autant d’années (dont Primavera il y a deux ans), Run The Jewels est immanquable tant il est un des derniers véritables groupes de hip hop. Puis tu peux toujours mater de loin, accoudé à la buvette.

Parce que parmi tous les potes que compte Ty Segall, Cory Hanson et ses Wand sont assurément parmi les plus doués. Ok, à 3 du mat’, ça fait un peu tard, mais pas de doute que le groupe saura aller chercher tes derniers signes de survie.

Parce que dans leurs très bons potes de Tame Impala, les Pond sont sur le point de sortir ‘The Weather’, un superbe album de pop psyché solaire qu’ils défendront à l’heure de l’apéro, sous le soleil on l’espère. Histoire de prendre de la hauteur sans tarder.

Parce qu’on ne va quand même faire la fine bouche quand on sait que, il y a seulement deux ans au même endroit, plusieurs dizaines de milliers de festivaliers reprenaient en choeur les plus grands tubes des canadiens qui, cette année, offriront certainement un aperçu d’un nouvel album annoncé cette année.

Parce qu’Against Me n’est pas seulement ce groupe d’un homme devenu femme, mais un acteur essentiel du genre depuis maintenant 15 ans. D’ailleurs, pas de doute que Laura Jane Grace prouvera une fois encore qu’elle n’a pas encore tout abandonné de son passé.

Tags:
No Comments

Post A Comment