Playlist – Walter Schreifels, b-sides et autres fonds de tiroirs

Playlist – Walter Schreifels, b-sides et autres fonds de tiroirs

Alors qu’il approche de la cinquantaine, Walter Schreifels fait partie de ces héros du rock underground ayant trouvé dans la musique le meilleur moyen de ne jamais vieillir. Véritable exception si l’on en croit les hordes de vieux cons qui hantent encore les scènes pour un résultat souvent des plus pathétiques, lui n’a jamais perdu de son talent, de son authenticité et de son envie au fil des nombreux projets qui ponctuent désormais une discographie longue comme le bras. Car si son visage ne vous dit rien, peut être avez vous déjà été emmené par sa voix, forgée au sein de la scène hardcore new yorkaise (Youth of Today, Gorilla Biscuits), avant de s’adoucir au moment de donner naissance à quelques uns des groupes post hardcore restés parmi les plus influents aujourd’hui (Quicksand, Rival Schools), et même s’aventurer dans la pop plus traditionnelle, en solo comme avec Walking Concert. Alors qu’il vient tout juste de sortir le premier album de Vanishing Life (sorte de supergroupe que l’on vous laisse découvrir en suivant ce lien), nous sommes allés fouiller dans les profondeurs de son oeuvre, pour en ressortir une vingtaine de titres rares que certains fans n’ont peut être pas encore eu l’occasion d’écouter. Quicksand, Rival Schools, Vanishing Life, comme son nouveau projet garage-blues baptisé Dead Heavens s’y bousculent notamment. Du coup, une nouvelle rubrique étant née, nous sommes déjà en train de creuser ailleurs.