Playlist – Dans la discothèque des Thugs

Si on réécrivait l’histoire du rock en France, le chapitre des groupes punk ayant connu un certain succès à l’étranger durant les fastes années 80 et 90 serait plutôt mince. Les Thugs ne seraient d’ailleurs pas loin d’être les seuls à l’appel, eux qui ont réussi à susciter l’intérêt de labels américains aussi prestigieux que Alternative Tentacles et Sub Pop. Avec une discographie qui compte une dizaine d’albums au final, les angevins font définitivement partie intégrante du patrimoine musical français et, de ce fait, ne voient jamais leur souvenir s’estomper au fur et à mesure que les années passent. Preuve de cette rare intemporalité, l’engouement que leur brève reformation a suscité en 2008 quand, à l’occasion des vingt ans de Sub Pop, ils sont remontés sur scène pour quelques dates aujourd’hui immortalisées avec la sortie de « Come On People!« , tout premier live de leur carrière, disponible depuis le 10 septembre. L’occasion rêvée de revenir avec Piwai – bassiste – sur les groupes qui ont marqué les Thugs.

thugs

THE UNDERTONES – « Teenage Kicks » (1978)

Teenage Kicks by The Undertones on Grooveshark

Pour John Peel, ce morceaux était tout simplement le plus grand morceau de l’histoire du rock’n’roll. Nous avons joué une fois avec That Petrol Emotion, groupe dans lequel sévissaient les deux freres O’neill. Je n’ai pas osé aller les voir, trop impressionné d’avoir en face de moi les compositeurs de ce morceau.

HUSKER DU – « Divide and Conquer » (1985)

Divide and Conquer by Hüsker Dü on Grooveshark

Le morceau parfait. Les trois mêmes accords du début à la fin, la voix de Bob Mould qui monte de plus en plus etc… Une leçon pour des tonnes de groupes qui en font beaucoup trop dans leurs compositions. Husker dü est le seul combo dont je suis fan et que j’écoute au moins une fois par semaine depuis vingt ans. Rien est à jeter, c’est le groupe parfait. Par contre, mon plus grand regret est de ne jamais l’avoir vu sur scène.

LES DOGS – « Charlie Was a Good Boy » (1977)

Charlie Was A Good Boy by The Dogs 77 on Grooveshark

Le seul groupe français de cette sélection. C’est avec eux que j’ai commencé à écouter du rock. J’ai toujours adoré la façon de jouer de la basse de Hugues, un modèle pour moi. « Walking Shadows » est le meilleur album qu’ils aient sorti selon moi, il figure d’ailleurs certainement dans mon top 10 albums.

GOD – « My Pal » (1987)

My Pal by God on Grooveshark

Un ovni! Un groupe Australien, un 45t, un album! Le riff de guitare est énorme, et le chant magnifique. Ils n’avaient que 17 ans lorsqu’ils ont enregistré ce morceau. Une vidéo télé traine sur YouTube: il faut voir ça, on ne voit pas souvent un chanteur avec un appareil dentaire!

LOVE BATTERY – « Out Of Focus » (1991)

Out Of Focus by Love Battery on Grooveshark

Un groupe Sub Pop. J’ai écouté ce morceau en boucle pendant des années, les deux accords de guitare sont incroyables, la voix superbe. Ce morceau me rend dingue.

FUGAZI – « Waiting Room » (1988)

Waiting Room by Fugazi on Grooveshark

J’ai toujours été fan de ce que Ian Mckaye a fait. Minor Threat, Egg Hunt et enfin Fugazi. Leur concert à Angers restera pour moi un des plus beaux qu’il m’ait été donné de voir. Une claque.

SONIC’S RENDEZVOUS BAND – « City Slang » (1978)

City Slang(stereo) by Sonic's Rendezvous Band on Grooveshark

Un hymne, une intro de basse et après, un déchainement de guitares jusqu’à cette fin incroyable où 4 ou 5 guitares partent en chorus. Il y en a partout. C’est à écouter très fort le matin au réveil! Tout cela emmené par Fred Sonic Smith, ancien guitariste du MC5 et mari de Patti Smith.

MOTORHEAD – « Motorhead » (1977)

Motörhead by Motörhead on Grooveshark

Le génial croisement entre le hard rock et le rock’n’roll. Nous reprenions ce titre sur scène, j’avais la lourde tâche de le lancer. J’en garde un mauvais souvenir lorsque que, en Italie, à Bari pour être précis, j’ai eu un immense trou de mémoire au moment de débuter ce morceau. Plus tard, entre nous, on appela cela le syndrome de Bari.

WIPERS – « Romeo » (1982)

Romeo by Wipers on Grooveshark

C’est une des seules fois ou j’ai acheté très cher un 45T. J’écoute toujours beaucoup les Wipers, groupe mythique aux USA mais très peu connu chez nous. Greg Sage est pour moi un des plus grands compositeurs, il faut aussi absolument écouter ses albums solo. Plus personne n’a de nouvelles du groupe. Je pense avoir eu une hallucination en le voyant dans le public lors d’un concert que nous donnions à Phoenix, ou il réside.

LEATHERFACE – « Not Superstitious » (1991)

Not Superstitious by Leatherface on Grooveshark

Un des douze tubes de l’album « Mush » sorti en 91. S’il me fallait en choisir un, ce serait peut être celui-là. Ils sont venus jouer à Angers au printemps pour la première fois. J’attendais ça depuis 20 ans. Malheureusement, ils se sont embrouillés en Espagne juste avant de venir. Ils ne sont donc venus qu’à deux, sans section rythmique. Mais Frankie Stubb était bien là, magnifiquement pathétique! J’ai même versé une petite larme au début de « Superstitious »! Le disque à écouter avant de commencer un groupe.

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire