Playlist – Dans la discothèque de Peanut Butter Wolf

A 42 ans cette année, Peanut Butter Wolf est de ceux qui savent de quoi ils parlent quand il s’agit d’aborder la musique, et plus particulièrement le hip hop: un genre pour lequel il oeuvre activement depuis bientôt vingt cinq ans. En effet, d’abord dj/producteur au début des années 90 quand il collaborait avec Charizma malheureusement décédé quelques temps plus tard, Chris Manak – de son vrai nom – se replia en 1996 vers la production en créant Stones Throw Records, un des labels aujourd’hui les plus respectés sur la carte musicale, et sur lequel il sortit « My Vinyl Weighs a Ton », son seul album solo paru en 1999. Par la suite, c’est donc via ses artistes que Peanut Butter Wolf est progressivement devenu un acteur incontournable de la musique contemporaine: sans lui, pas de Lootpack, de Madlib, de Aloe Blacc, de Mayer Hawthorne, de Oh No ni de MED. Ou peut être pas avec la renommée qu’on leur connait aujourd’hui. Alors que le label vient de souffler ses quinze bougies, le natif de San José nous sort quelques titres de son chapeau, tous à l’image de la grande ouverture d’esprit qu’il s’applique à imposer au catalogue de sa petite entreprise. Onze titres exactement, tous de son cru. C’est de bonne guerre…

toppbw

QUASIMOTO – « Shroom Music »
Extrait de « The Further Adventures Of Lord Quas » (Stones Throw)

Madlib m’a emprunté un de mes 45t pour faire ce morceau, et j’étais vraiment très excité la première fois que je l’ai entendu. Plus excité encore que quand j’ai trouvé ce même 45t pour 25 cents, ce qui était déjà génial…

DAM-FUNK – « When I’m With You I Think Of Her »
Extrait de « Adolescent Funk » (Stones Throw)


C’est une de ses démos qui datent de la fin des années 80, début des années 90. J’ai essayé de le jouer en club récemment mais étant donné que l’intro n’a pas de beat, ca a mis tout mon mix en l’air. Amis djs, méfiez-vous.

JONTI – « Hornets Nest »
Extrait de « Twirligig » (Stones Throw)


Je dois absolument faire une vidéo pour ce titre dès que possible. Je prends beaucoup de plaisir à faire des clips avec les artistes ces temps-ci. C’est un peu comme un moment de détente pour nous tous.

TONY COOK – « Get To The Point »
Extrait de « Back To Reality » (Stones Throw)


Tony Cook était le batteur de James Brown mais, simultanément, il a composé un album qui n’a absolument rien à voir avec ce que faisait James Brown à l’époque. Il a lui-même sorti quelques titres sur un 45t (celui-ci notamment). Mais quand je l’ai contacté pour les sortir sur Stones Throw, j’ai réalisé avec joie qu’il avait encore pas mal de titres restés inédits.

DUDLEY PERKINS – « That’s The Way It’s Gonna Be »
Extrait de « Expressions » (Stones Throw)


Au rayon des compositeurs de génie, Dudley Perkins a déjà plusieurs classiques à son actif, notamment celui-ci.

JAYLIB – « No $ No Toke »
Extrait de « Chrome Children » (Stones Throw)


Quand Dilla m’a joué ce morceau pour la première fois pour l’album « Champion Sound », c’est devenu un hymne pour moi, pour Madlib, et pour tous ceux du crew qui l’ont écouté. C’est pour cette raison que nous avons vraiment été décu quand Dilla a finalement refusé qu’il apparaisse au tracklisting de l’album. Il a tout juste accepté qu’il figure sur la compilation « Chrome Children » mais, encore aujourd’hui, je considère qu’il appartient à « Champion Sound ».

STEVE ARRINGTON – « (I Be) Goin’ Hard »
Extrait de « Goin Hard 12″ » (Stones Throw)


Travailler avec Steve, c’est un rêve qui devient réalité. Plus important pour vous, il fait une musique tellement pertinente en 2012… Il est en train de me convaincre de sortir de ma retraite pour refaire ma propre musique.

KOUSHIK – « None In Mind »
Extrait de « Chrome Children » (Stones Throw)


Je crois qu’il n’y a pas une seule playlist que j’ai faite sans un titre de Koushik. Je suis très impatient d’entendre de nouveaux morceaux de sa part.

ANIKA – « Yang Yang »
Extrait de « Anika » (Invada/Stones Throw)


Même chose. Vivement que j’entende ses nouveaux titres…

THE STEPKIDS – « Shadows On Behalf »
Extrait de « The Stepkids » (Stones Throw)


Je suis allé au Japon avec eux récemment, et nous avons tous pris beaucoup de plaisir. Si un jour je me retire de la musique, j’en garderai de beaux souvenirs.

MAYER HAWTHORNE – « Green Eyed Love »
Extrait de « A Strange Arrangement » (Stones Throw)


J’ai sorti le maxi « Just Aint Gonna Work Out » dès que je l’ai entendu. Mais, à ce moment là, Mayer Hawthorne avait seulement enregistré ce titre et sa face B. J’étais donc un peu curieux de savoir s’il était capable d’écrire d’aussi bonnes chansons que celle là. « Green Eyed Love » a fini de dégager mes derniers doutes.

JAMES PANTS – « Kathleen »
Extrait de « James Pants » (Stones Throw)


A chaque album, James est chaque fois meilleur. C’est vraiment le genre d’artiste que je préfère. Il est aussi très bon quand il s’agit d’absorber différentes influences, et de les recracher en quelque chose de très personnel.

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire