Playlist – Dans la discothèque de Jono McCleery

« There Is« … Après l’écoute d’un tel album, difficile de résister à l’envie de creuser dans l’univers de son géniteur, et de mieux connaître les goûts musicaux de Jono McCleery. L’un de nos chouchous de l’année pioche dans ses étagères à disques pour partager sa playlist idéale. Voilà un top ten qui pourrait très bien devenir le vôtre…

jono1

Gil Scott Heron – « Angola Louisiana »

Instructif, intemporel, cool.

Bill Withers – « Can We Pretend »

Une magnifique sensation se dégage de cette chanson. L’amour a besoin de ça pour traverser les époques.

Marvin Gaye – « Sad Tomorrows »

J’adore la manière dont ça swingue, et cette façon de vous attirer dans ses filets avec son côté sombre. Cette chanson a été enregistré pour son album « What’s Going On », et il en a changé le nom pour « Flyin’ High For The Friendly Sky ».

Esther Phillips – « Home is Where the Hatred Is » (original song: Gil Scott Heron)

C’est l’une des meilleures reprises que j’aie entendue. Sa voix, ainsi que la production, collent parfaitement avec les paroles de Gil, en conservant uniquement l’essence de la chanson.

Scott Lafaro (with Bill Evans) – « Jade Visions »


Le bassiste original de Bill Evans a écrit cette pièce. Pour moi, c’est le genre de son qui te met automatiquement en accord avec toi-même. Malheureusement pour tout le monde, Scott est mort de manière tragique, et Bill a arrêté de jouer pendant des années.

Elliot Smith – « Angeles »

Une jolie chanson qui met en valeur ses talents délicats de songwriter. Il joue avec les accords si facilement…

Nick Drake – « Parasite »

Ce son de guitare et cette voix obsédante: seulement deux éléments sur cet enregistrement, qui fait pourtant preuve d’une présence incroyable.

Terry Callier – « Dancing Girl »

C’est très rare pour une chanson de passer la frontière du jazz et de revenir successivement au format chanson. C’est l’un des morceaux les plus épiques que j’aie jamais entendu.

Rufus Wainwright – « Dinner at Eight »

Un bon exemple de songwriter influencé par la musique classique. La progression des accords et les paroles sont captivantes.

Curtis Mayfield – « Billy Jack »

Ma chanson préférée de Curtis!

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire