Playlist – Dans la discothèque de Civil Civic

A deux seulement, avec pour seul soutien une énorme boite à rythme, Civil Civic sillonne les routes d’Europe pour y défendre « Rules« , un premier album qui vient confirmer les louanges dont il fait l’objet depuis plusieurs mois maintenant. Tous deux australiens d’origine, Ben Green et Aaron Cupples partagent aujourd’hui leur quotidien entre Londres et Barcelone, composent chacun de leur côté, s’envoient leurs idées, les retravaillent pour finalement donner naissance à une improbable mixture de rock, d’electro, de prog rock, et de noise qui ne manque pas de provoquer des réactions. Mais quelles influences peuvent alors se planquer derrière un tel registre? Vers quels morceaux se tournent ces deux énergumènes quand ils parcourent leur discothèque? Réponse ci-dessous en piochant dans celle de Ben, bassiste barbu aux goûts éclectiques mais finalement assez logiques. Soudain, tout s’éclaircit…

cc1

The Adverts – « The Adverts »

J’adore The Adverts. Ils m’ont provoqué la même réaction que quand je me suis mis à écouter les Buzzcocks. Mais ils sont plus intelligents, leurs textes sont beaucoup plus cyniques, et leur songwritting bien plus sophistiqué. C’est une bonne angoisse post punk…

Eddie Current Supression Ring – « That’s Inside Of Me »

Il y a eu un moment, il y a environ un an et demi, ou beaucoup de personnes de la scène musicale de Melbourne passaient par Barcelone et squattaient chez moi. Chaque fois, je demandais: « qui est bon ces temps-ci à Melbourne? ». Tous faisaient grise mine et disaient que tout était ennuyeux, mais que les Eddie Current étaient super. Ils ajoutaient qu’il ne s’agissait que d’un énième groupe de rock mais qu’ils étaient très performants en live. Ils s’y amusent beaucoup, ils sont rafraichissants. Cet album sonne à la fois proche, propre et direct, comme une très bonne cassette d’une répétition. Peut être que c’en est une… Ca n’empêche que c’est bon, et c’est de Melbourne…

The Fresh And Onlys – « Waterfall »

Dans la même catégorie des groupes pas vraiment originaux mais néanmoins très bons, il y a aussi The Fresh And Onlys. J’adore ce morceau, et l’album qui va avec. L’attitude générale, cette tonalité garage, nasillarde, cette production un peu ringarde… Tout cela me plait. Les chansons sont très bonnes aussi.

Elvis Costello and The Attractions – « Pump It Up »

C’est un des morceaux que l’on joue le plus dans le camion quand nous sommes en tournée. Chaque fois, on agite le doigt et on chante à tue-tête. Merde, ce groupe était chaud, et leur label – Stiff Records – sortait de si bonnes choses à cette époque. C’était juste incroyable…

Tallest Man On Earth – « Troubles Will Be Gone »

Quand j’ai entendu pour la première fois Tallest Man On Earth braire sa poésie comme un putain d’âne en train de baiser un diplomé d’art, je voulais vraiment détester ce disque. Mais aujourd’hui, je dois l’avouer, les chansons sont bonnes, bien interprétées, et certains textes sont intéressants. Ecoutez ce jeu de guitare. Franchement ce mec n’est-il pas doué?

Modeselektor – « Cash »

Je n’ai pas encore eu la chance d’écouter « Monkeytown« , le nouvel album de Modeselektor, mais je le ferai dès que j’en aurai l’occasion. Ces allemands font partie du haut de ma liste depuis longtemps maintenant. J’étais à deux doigts de choisir « Silikon » de l’album « Hello Mom! » mais j’ai finalement opté pour « Cash ». Ce titre est énorme et rend les gens complètement dingues. Il procure la même sensation que quand vous vous goinfrez d’une bouffe que vous adorez jusqu’à être à la limite de vomir. C’est simple, si vous ne dansez pas à l’écoute de ce morceau, c’est que votre coeur ne bat plus…

The Knife – « You Make Me Like Charity »

Je suis un grand fan de The Knife. Pour moi, ils ne sont rien d’autre qu’un des acteurs majeurs de l’electronica de la moitié des années 2000. Il y a certains titres bouche-trou dans leurs albums, mais les meilleurs sont si élégants et effrayants qu’ils en sont géniaux. Ce titre est un chef d’oeuvre minimaliste.

The Dirtbombs – « Chains Of Love »

Comment est-ce que les Dirtbombs ont-ils fait pour ne pas devenir un groupe énorme? Je veux dire, ils sont si bons! A la place, on a eu droit aux White Stripes. Merci mon Dieu… Ce morceau a tellement de couilles et d’énergie qu’il a été joué jusqu’à la mort dans chaque club garage/rock n’roll sur cette Terre. Mais cela n’en fait pas moins une règle…

The Crown – « Under The Whip »

Je ne devrais probablement pas l’admettre, mais j’ai un petit faible pour ce death metal qui est apparu en Suède au début des années 2000. Si j’avais entendu ce morceau quand j’avais treize ans, je serais devenu complètement malsain.

Midnight Oil – « Read About It »

Voilà pourquoi j’adore Midnight Oil. A cette époque de leur longue carrière, ils sonnaient super énergiques, tranchants, et étaient vraiment hyper accrocheurs. L’album tout entier aligne d’ailleurs d’autres joyaux…

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire