Playlist – 10 reprises à ne pas manquer

Exercice récurrent chez tous les jeunes musiciens, comme chez les plus vieux en panne d’inspiration, la reprise est une récréation que s’offrent aussi beaucoup d’artistes confirmés, en guise de parenthèse durant de longues périodes de promotion, ou à l’occasion de projets discographiques particuliers. Sans forcément être originale, la revisite souligne souvent l’affection d’un chanteur pour un autre, permet d’adresser un clin d’oeil à une référence, et dans le meilleur des cas – souvent trop rare – pour exprimer ses talents en en proposant une nouvelle version, remaniée jusqu’à offrir une seconde vie à l’oeuvre. Ces derniers mois, quelques reprises ont émergé sur le web: en voici dix d’entre elles.


PHARMAKON – ‘Bang Bang’ (Nancy Sinatra)

Evoluant habituellement dans un registre très chaotique, Margaret Chardiet – aka Pharmakon – lâche ici une reprise surprenante du ‘Bang Bang’ de Nancy Sinatra. Non loin de l’interprétation de son ainée, elle ajoute au morceau une ambiance pesante ponctuée d’impulsions bruitistes.


AMEN DUNES – ‘Song To The Siren’ (This Mortal Coil)

Pendant l’enregistrement du dernier album de Amen Dune, Damon McMahon s’est lancé dans une reprise intense et vulnérable du ‘Song To The Siren’ de Tim Buckley, mais en suivant plutôt la version choisie par This Mortal Coil en 1983.


PJ HARVEY – ‘Red Right Hand’ (Nick Cave)

Les amateurs de ces deux artistes savent bien qu’ils sont unis bien au delà de la musique. Ils le furent en tous les cas. Comme une traine de cette passion commune, PJ Harvey enregistrait l’an passé une revisite du ‘Red Right Hand’ du crooner à l’occasion d’une série télé anglaise, ‘Peaky Blinders’.


SUFJAN STEVENS – ‘A Little Lost’ (Arthur Russell)

Red Hot Organization a sorti son tribute à Arthur Russell en octobre dernier. Hot Chip, Jose Gonzalez, Devendra Banhart, Cults et quelques autres étaient de la partie, tout comme Sufjan Stevens qui reprenait ‘A Little Host’ dans la veine electro-pop qu’on lui connait.


LOW – ‘Stay’ (Rihanna)

En reprenant à son compte un des plus gros tubes de l’année 2012, le duo Low l’a fait entrer dans les chaumières de ceux qui ne pouvaient définitivement plus l’entendre, en y apposant seulement son authenticité et la dualité de ses voix.


GULL – ‘Halo’ (Beyonce)

Restons dans le RnB avec cette reprise pour le moins expérimentale et efficace de ‘Halo’ par Gull, mystérieux one man band. Là, il malmène le tube de la diva en le privant de tout ce qu’il avait de sirupeux, pour préférer le plonger dans ses tourbillons électriques enivrants.


FATHER JOHN MISTY – ‘Heart Shaped Box’ (Nirvana)

Josh Tillman a repris le ‘Heart Shaped Box’ de Nirvana à l’occasion d’une session live à la radio, le jour de la Saint Valentin. Une version acoustique épurée interprétée avec la même émotion que Cobain sur ‘Pennyroyal Tea’.


EL MICHELS AFFAIR – ‘Cream’ (Wu Tang Clan)

Retour en 2009. El Michels Affair, collectif soul du label Daptone, composé de musiciens de génie, reprenait le Wu Tang Clan tout au long d’un album intitulé ‘Enter The 37th Chamber’. Parmi les quinze titres repris à l’époque, ‘Cream’ était de loin parmi les plus réussis.


H-BURNS – ‘The Greatest’ (Cat Power)

Renaud Brustlein – aka H-Burns – ré-interprète ‘The Greatest’, un des plus beaux morceaux jamais composés par Chan Marshall. Il y pose non seulement son timbre de voix masculin, mais aussi une patte nettement plus folk et boisée rendant la chanson plus intime encore. 


CANCER BATS – ‘Sabotage’ (Beastie Boys)

Si vous avez sombré dans les quelques douceurs de cet article, voilà de quoi reprendre du poil de la bête. En 2010, les canadiens de Cancer Bats reprenaient un ‘Sabotage’ encore plus hardcore qu’il l’était à l’origine. Il supporte sans problème quelques beuglements et riffs aiguisés en plus.

À lire ou écouter également:

, , , , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire