En pole pour 2019 – 7 groupes qui vont marquer l’année

En pole pour 2019 – 7 groupes qui vont marquer l’année

2018 désormais derrière nous avec son lot de confirmations, de déceptions et de révélations, l’heure est donc venue de se tourner vers 2019 et son calendrier déjà bien chargé (voir ici). Si quelques groupes attendus ne manqueront pas de faire l’actualité musicale avant même qu’on ait entendu l’intégralité de leurs futurs albums, d’autres se révèleront à nous par surprise. Ou presque. Parce qu’ils auront su nous mettre la puce à l’oreille ces derniers mois, les révélations pressenties de 2019 pourraient bien intégrer la cour des grands grâce à leur talent et/ou leur originalité. Mowno s’est penché sur sa boule de cristal pour activer son flair et en ressortir les dix artistes qui devraient sans mal faire parler d’eux cette année. Voici notre sélection, pour ne pas vous laisser dire qu’on ne vous avait pas prévenu.

SELECTION

FONTAINES D.C.

Tout droit venu de Dublin, Fontaines D.C. n’a pas tardé à suivre quelques pontes rock du moment, notamment Idles qu’il a rapidement rejoint dans les rangs du label Partisan. Issu de la tradition post punk chère à The Fall ou Gun Club, le groupe devrait sortir cette année un premier album que quelques premiers singles n’ont pas manqué d’annoncer. Gouaille typiquement britannique et accent à couper au couteau, tension sous jacente, mélodies à peine dissimulées et beaucoup d’authenticité font le cocktail très excitant proposé par ces cinq irlandais partis à la conquête du monde.

FACEBOOK / YOUTUBE / SOUNDCLOUD

BLACK MIDI

On ne sait quasiment rien de Black Midi, jeune quatuor anglais dont on doute qu’il ait déjà passé les vingt ans de moyenne d’âge. Pourtant, sur la fois d’un seul single et quelques prestations live remarquées, le groupe s’affiche déjà comme une des révélations noise rock des prochains mois. Rough Trade ne s’y est pas d’ailleurs pas trompé en faisant le pari fou de mettre précocement la main sur ces jeunes surdoués au registre puissant, dissonant, habité et plus que généreux en décibels. Emmené par un batteur implacable, Black Midi comblera les fans de McLusky ou de Shellac.

FACEBOOK

QUENTIN SAUVE

Quentin Sauvé est un homme à deux visages. En effet, quand il ne contribue pas à affuter le noise hardcore de Birds In Row qui a signé un des meilleurs albums de 2018, le musicien opte pour le calme de l’indie folk cher à Bon IverJonah Matranga (Far) ou David Bazan (Pedro The Lion). C’est dans le sillon de ces quelques influences que le français sortira son premier album Whatever It Takes le 1er février prochain. L’occasion de le découvrir dans l’exercice épuré du guitare/voix, ou il laisse éclater son sens de la mélodie et transmet son émotion à fleur de peau.

FACEBOOK / YOUTUBE / SOUNDCLOUD

KOKOKO!

Les congolais de Kokoko! – épaulés par Débruit, producteur français habitué à marier les musiques électroniques et du monde – s’éloignent des traditions pour laisser parler leur liberté artistique. Avec déjà une poignée d’Eps sous le bras, le collectif grave dans le marbre une approche passionnante et très personnelle de la musique, sorte de post punk répétitif imprégné d’ambiances africaines. A moins qu’il s’agisse tout simplement d’une musique électronique jouée sans machine. Réponse avec le successeur du Ep Liboso qui devrait logiquement voir le jour en 2019.

FACEBOOK / YOUTUBE / SOUNDCLOUD

NAMDOSE

Ropoporose et BRNS se sont réunis un soir de Nuits du Botanique. Mais ce qui devait rester qu’un one shot a finalement pris ses aises, au point d’annoncer la naissance d’un véritable groupe et un premier album éponyme à sortir le 8 février chez Yotanka. Décrit par ses auteurs comme dense, énergique, et parfois contrasté, le mix de math rock, de post rock et de pop présenté par le quintet porte en lui les cassures des belges comme les ritournelles des français, et l’inspiration décelables qu’ils sont allés chercher chez Animal CollectiveBlonde RedheadClues ou Arcade Fire

FACEBOOK / YOUTUBE 

BEN SHEMIE

Alors qu’il appose également sa patte depuis quelques années au sein des passionnants Suuns qu’il a fondé et au sein duquel il se distingue au chant et à la guitare, le canadien Ben Shemie s’offrira cette année une escapade solo à l’occasion de la sortie de A Skeleton, un premier album à sortir le 15 février chez Hands In The Dark. L’opportunité pour lui de faire découvrir à son public une autre facette de sa personnalité puisque pop lo-fi expérimentale et psychédélique, ainsi que synthétiseurs ambiants font la sève de ces dix morceaux enregistrés d’une traite, sans effets.

FACEBOOK 

ENDLESS DIVE

Déjà auteur d’un premier Ep en 2016, Endless Dive a repris le chemin du studio pour y enregistrer Falltime, un premier album à sortir le 18 janvier sur une palanquée de labels, dont Luik Records et Uproar for Veneration plusieurs fois croisés au sein de nos pages. Instrumental et muet comme une carpe, le quatuor de Tournai y alignera dix titres d’un post rock à la fois énergique et mélancolique, quelque part entre Mogwai et And So I Watch You From Afar. Histoire de montrer que les belges savent décidément tout faire.

FACEBOOK / YOUTUBE / BANDCAMP


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.