Bilan – 2012 en 50 albums

Bilan – 2012 en 50 albums

top

On les a plus écoutés que les autres, ils n’ont pas décollé de nos lecteurs… Ce sont selon nous les meilleurs albums de l’année 2012. Et une fois encore, pas d’ordre préférentiel, pas de liste par rédacteur, juste un ordre alphabétique, ainsi que des extraits pour vous inciter à leur laisser une ultime chance s’ils n’ont pas eu votre faveur dans le courant des derniers mois. Surtout parce qu’il n’est jamais trop tard pour se caler un bon album entre les feuilles…

8 Comments
  • Bensamims
    Posted at 14:05h, 19 décembre Répondre

    Comme je suis quelqu’un de sympa et que j’aime beaucoup ce que vous faites, voilà la playlist Spotify:
    http://open.spotify.com/user/bensamims/playlist/2G9EO2dj0HQniThjyRyeDC

  • Donsh!P
    Posted at 12:44h, 21 décembre Répondre

    Ok grille très intéressante et de très bons gouts, cependant, comment peut on laisser de coté \Open Your Heart\ de The Men et \Celebration Rock\ des Japandroids !
    Ça me laisse sans voix, surtout venant d’un site comme Mowno…

  • Aymeric
    Posted at 20:18h, 21 décembre Répondre

    @Donsh!P
    Effectivement, l’oubli est impardonnable 🙂
    Car les deux disques font partie des incontournables de l’année. Côté frenchy, il manque tout de même le dernier album de Rubin Steiner, Discipline in Anarchy, qui est l’un des meilleurs disques de la scène électronique française depuis bien longtemps…

  • Tweek
    Posted at 17:27h, 23 décembre Répondre

    Merci pour le conseil, j’étais complètement passé à côté du Rubin Steiner…
    En tous cas, ça reste une excellente sélection pour qui veut rattraper son retard 😉

  • Dipsoman
    Posted at 10:35h, 27 décembre Répondre

    TOY ?!

  • G.
    Posted at 10:26h, 28 décembre Répondre

    Et « NOW » d’ANGIL & THE HIDDENTRACKS ???

  • tib4n
    Posted at 13:55h, 28 décembre Répondre

    Une sélection rafraîchissante au milieu de la tiédeur convenu des différents tops 2012. Merci à vous !! 😀

  • ghyz
    Posted at 15:34h, 19 février Répondre

    Rubin Steiner et Frank Ocean.

Post A Comment