20 documentaires musicaux à voir absolument – vol.8

20 documentaires musicaux à voir absolument – vol.8

Les fidèles lecteurs de Mowno le savent : la fin d’année, période ou l’actualité musicale se met soudainement au ralenti, laisse le temps de vaquer à d’autres occupations que la découverte de nouveaux disques ou la rencontre d’artistes nourissant les fils d’actu. C’est donc l’occasion de buller en regardant une salve de documentaires. Invitations dans l’intimité de ses artistes favoris, dissection de genres particuliers, mise en lumière de labels influents, retour sur l’histoire et la carrière de groupes majeurs, parfois même d’un album mythique, cette nouvelle sélection ratisse large encore une fois. Pour que vous y trouviez forcément quelque chose à votre goût.

DOCUMENTAIRES

MAC DEMARCO, PEPPERONI PLAYBOY

Pepperoni Playboy est un ‘macumentary’. Durant 34 minutes, Mac DeMarco et son pote Pierce McGarry nous emmènent avec eux en tournée en Chine, nous font visiter les Jizz Jazz Studios à Brooklyn, donnent quelques tips pour faire ‘rocker’ les guitares acoustiques, et nous gratifient de quelques scènes dignes de l’humour désormais bien connu du songwriter canadien.

GREEN DAY, THE EARLY YEARS

Retour aux débuts du groupe quand le trio faisait parler de lui sur Gilman Street à Berkley à la fin des années 80, puis au fil des années suivantes en faisant étape sur les moments importants de la carrière de Green Day, notamment lors de la période Dookie qui fit des californiens un des groupes punks les plus en vue de la planète en 1994. Rencontre avec les membres, et avec d’autres artistes qu’ils ont influencé.

JEFF BUCKLEY, EVERYBODY HERE WANTS YOU

Fils de Tim Buckley, Jeff s’est fait connaitre à New York en jouant des reprises dans les bars et salles de East Village, puis en proposant progressivement ses propres compositions. Il signe ensuite chez Columbia, s’entoure de musiciens, et sort Grace, son seul et unique album qu’il ira défendre en concerts à travers le Monde. Il meurt noyé en 1997, laissant derrière lui un succès posthume universel dont sa reprise du Hallelujah de Leonard Cohen reste encore aujourd’hui l’étendard. Ce film revient sur sa vie et sa courte carrière, témoignages à l’appui.

CHICAGO BLUES

Réalisé en 1972 par Harley Cokeliss, Chicago Blues est un documentaire d’une incroyable beauté, conduit par de véritables passionnés du genre, de son histoire et de ses musiciens les plus respectés. Le film nous renvoie à la fin des années 60, dans la Windy Cinty, là ou le blues a connu sa croissance la plus notable dans l’ère de l’après-guerre, et propose quelques performances de Muddy Waters, Junior Wells, Buddy Guy, et interviews de Dick Gregory ou Willie Dixon.

L’EPOPEE DU LABEL BORN BAD

L’histoire de Born Bad Records est avant tout celle d’un personnage, Jean-Baptiste Guillot, son fondateur. Tête brûlée au flair artistique incomparable, et à la rigueur sans faille, il fait, à 43 ans, figure de chef de file du rock’n’roll français. En 2017, Born Bad, le label qu’il dirige seul et contre tous, fête ses 10 ans d’activité et 93 sorties discographiques. L’occasion de rassembler les artistes qui ont fait l’histoire du label avec une dizaine de concerts à revoir en vidéo et de diffuser un documentaire qui revient sur la création et le combat du patron.

INFINE 10 : THE DOCUMENTARY

Onze ans après avoir sorti un premier disque ou Francesco Tristano reprenait un hymne de Derrick May au piano, InFine compte une quarantaine d’albums et des centaines de maxis à son catalogue, faisant de lui un des labels electro les plus importants en France. Ce film trace donc dix années de musique avant gardiste, des débuts de la structure jusqu’aux succès de Rone, en s’appuyant sur les témoignages des deux fondateurs, des artistes comme des contributeurs.

EAST PUNK MEMORIES

Constitué d’archives Super 8, d’interviews et de vues de Budapest, le film East Punk Memories s’articule autour de la parole de douze anciens punks. A la fin des années 80, ils exprimaient leur colère contre le régime et attendaient avec espoir le changement du système. 
Vingt ans plus tard, que sont-ils devenus ? 
Résurgence du nationalisme, sauvagerie du capitalisme,
 confusion des visions politiques de la droite et de la gauche, 
comment vivent-ils la crise actuelle ?

BREADCRUMB TRAIL

En piochant à la fois dans le post rock, le math rock et le post hardcore, Spiderland a contribué à changer le paysage de la musique indépendante au début des années 90. Sorti alors que Slint avait déjà décidé de raccrocher les guitares, l’album est devenu au fil des années ni plus ni moins qu’un mythe. Breadcrumb Trail revient sur sa genèse, avant de vous donner une sérieuse envie de vous replonger dans cet album incontournable.

SOUS LE DONJON DE MANU LE MALIN

Un soir de 1997, invité par l’équipe d’Astropolis, Manu Le Malin découvre le château de Keriolet, à Concarneau. Il a alors 26 ans. Vingt ans plus tard, l’enfant terrible du hardcore français et les raveurs de la pointe bretonne forment une famille inséparable. Christophe Lévêque, l’hédoniste propriétaire du château, continue de les accueillir chaque année. Pour retracer l’histoire de Manu Le Malin, le réalisateur de ce film a voulu rassembler à Keriolet ceux qui l’ont côtoyé pendant ces deux décennies. Une réunion de famille pour raconter l’histoire de cet étrange oiseau de nuit que seule la lueur du jour peut arrêter.

ETIENNE DAHO, UN ITINERAIRE POP MODERNE

Comment approcher le mystère Étienne Daho, figure aussi célèbre que secrète, qui a traversé, très vite au premier rang, plus de trente ans de pop française ? En dépit de son influence, de sa notoriété, de ses succès, il a su se préserver d’une forme d’exhibition qui le répugne. Ses paroles et musiques ciselées, éminemment personnelles, sont là pour raconter ce qu’il est. Portrait élégant et pudique, à son image, tourné dans les coulisses de sa tournée 2014-2015. Au gré d’une errance dans les rues de Londres ou sur les rives de la Méditerranée, Étienne Daho livre les clés d’un chemin musical resté toujours intimement lié à sa vie.

KANYE WEST, THE MAKING OF YEEZUS

Retour sur la genèse de Yeezus, sixième album studio de Kanye West. L’occasion de découvrir que divers artistes comme Gelsaffelstein, ou producteurs comme Travis Scott, Hudson Mohawke et Arca ont eu une influence importante sur ce disque marquant dans la discographie de l’artiste. L’occasion aussi de se rendre compte qu’il ne s’agissait pas d’un simple album, mais aussi d’une expérience multimédia.

UN MYTHE APPELE BOB MARLEY

Des années après sa mort, la star mondiale du reggae – le Jamaïcain Bob Marley – est toujours considéré comme une icône et une influence majeure. Pour fêter ses 70 ans, Arte signe un documentaire de référence réalisé par Kevin Macdonald (Le dernier roi d’Écosse). Un portrait intime nourri de témoignages de proches et de membres de la famille Marley.

THE STROKES IN TRANSIT

Documentaire qui fut à l’origine seulement réservé aux membres du fanclub du groupe, The Strokes In Transit revient sur les débuts des new yorkais, et la façon dont ils ont vécu le boom provoqué par la sortie de Is This It. Le film propose des images d’une tournée à l’été 2002, un an après la parution de l’album. 38 minutes de pur voyeurisme backstage.

SKEPTA, TOP BOY

Durant l’été 2015, Skepta – rappeur pionnier du Grime et producteur de musique anglais d’origine nigériane – embarquait pour une tournée affichant sold out en Amérique du Nord, avec comme point culminant une performance aux côtés de Drake lors du OVO fest à Toronto. Noisey l’accompagnait pour documenter le moment.

KRAFTWERK, POP ART

Comment un collectif d’expérimentateurs rhénans reclus est devenu un groupe pop extrêmement influent. Le film propose images live, analyses, informations et évocations cinématographiques de leurs obsessions, avec les contributions du pionnier techno Derrick May, du fondateur Holger Czukay, du DJ et remixeur Francois Kevorkian, de l’écrivain Paul Morley, du photographe du groupe Peter Boettcher, et beaucoup d’autres encore.

THE STORY OF AC/DC : DIRTY DEEDS

AC/DC s’est formé avec la ferme intention d’offrir un rock n’roll direct et sensé au grand public. A force de talent et de détermination, le groupe, parti d’une petite scène rock australienne, est devenu une des formations les plus reconnues au monde, et ses albums parmi les meilleures ventes albums jamais enregistrées. Du haut de plus de 40 ans d’activité, AC/DC reste un des plus grands groupes de rock au monde. Retour sur l’histoire d’un véritable phénomène.

FRESH COAST

Fresh Coast vous invite dans le milieu méconnu des hip hop battles californiennes, considérées comme les plus prolixes et influentes du genre, et vous présente quelques artistes devenus cultes auprès des initiés, mais restés très méconnus du plus grand nombre. Le film les suit dans leur quête de reconnaissance, au fil de battles, comme en studio ou en tournée.

AMY

Authentique artiste jazz, Amy Winehouse se servait de ses dons pour l’écriture et l’interprétation afin d’analyser ses propres failles. Cette combinaison de sincérité à l’état brut et de talent ont donné vie à certaines des chansons les plus populaires de notre époque. Mais l’attention permanente des médias et une vie personnelle compliquée associées à un succès planétaire et un mode de vie instable ont fait de la vie d’Amy Winehouse un château de cartes à l’équilibre précaire.

THE FIELD: VIOLENCE, HIP HOP & HOPE IN CHICAGO

Un documentaire des plus réalistes dépeignant la scène hip hop de Chicago et la violence qui y est associée. Featuring Lil Durk, Lil Reese, King Louie, Lil Bibby, Young Chop, Katie Got Bandz, Lil Mouse, Rhymefest et d’autres.

THE DAY JOHN LENNON DIED

Le 8 décembre 1980, John Lennon était assassiné à New York. Ce film rend hommage à ce membre influent des Beatles, tout en revenant sur les moments clés du jour de sa mort. Le tout agrémenté de nombreux témoignages sur les derniers moments de vie de l’artiste.

No Comments

Post A Comment