20 documentaires musicaux à voir absolument – vol.4

C’est devenu une tradition chez les Mownonautes à l’approche de l’été: une nouvelle sélection de documentaires musicaux à garder sous le coude pour les jours de pluie, ou tout simplement pour combler son temps libre de façon instructive. Souvenirs de tournées, making of d’albums, carrières retracées à coups d’images inédites, portraits de personnages atypiques, immersion au sein de différentes scènes, états des lieux chez les disquaires… Une fois encore, nous avons fait en sorte de ratisser large et alimenter un peu plus votre intérêt pour la musique. Rendez vous au prochain épisode.

SOULWAX – Part Of The Weekend Never Dies
Rockumentaire revenant sur la tournée mondiale qui suivit la sortie de l’album ‘Any Minute Now’. Excitation, humour et chaos sont au menu de ce film comprenant du live, des interviews, des images backstage, le tout à l’aide d’une seule caméra utilisée tout au long de 120 concerts. Featuring James Murphy, Nancy Whang, Erol Alkan, Tiga, Boys Noize, Justice, Busy P, Peaches, Klaxons.

QUICKSAND – The Movie
Quicksand est considéré comme un des groupes post hardcore les plus importants des années 90. Alors qu’il embarquait pour une tournée suite à la sortie de son album ‘Slip’, un roadie en charge de la batterie s’est glissé parmi la troupe avec sa caméra pour accoucher de ce film fait-maison de 80 minutes. C’est du brut, mais les fans apprécieront.

DEF JUX – The Revenge Of The Robots
Label phare du début des années 2000 alors que le hip hop indépendant vivait ses plus belles heures, Def Jux partait en tournée à travers les Etats Unis et l’Europe pour le ‘Revenge Of The Robots Tour’. Le documentaire est un road movie d’une heure nous plongeant dans le quotidien de ce collectif talentueux, entre coup de blues, coups de gueule, débats, réflexions et anecdotes.

TAKE AWAY BLUE – A Blue Note Tribute
En fin d’année dernière, La Blogothèque présentait ‘Take Away Blue’, un court documentaire en guise d’hommage à Blue Note, label jazz légendaire. Patrick Watson, Mondkopf, Moses Sumney, et Alex Zhang Hungtai (Dirty Beaches) était de ceux qui y apportaient leur contribution au coup d’oeil particulier comme au savoir faire désormais reconnu de La Blogothèque.

METAL, VOYAGE AU COEUR DE LA BÊTE
En 1986, le heavy metal devient la musique la plus populaire du monde, et ses musiciens sont accusés de pousser les jeunes au suicide ou au meurtre. Sam Dunn, anthropologue et fan de ce mouvement, s’engage dans un voyage à travers le monde entier pour comprendre pourquoi cette musique a été si longtemps stéréotypée et critiquée et pourtant adorée par des milliers de fans.

PUBLIC ENEMY – Prophets of Rage
A la fin des années 80, Public Enemy était le groupe de rap le plus populaire du monde. Sa mission: s’engager à réveiller la conscience de toute une génération. Retour sur les controverses, les accusations de racisme, la censure, les tensions qui ont émaillé la carrière de ceux qui ont changé le son hip hop. Inclus des interviews du groupe et d’autres acteurs de la scène hip hop.

SUMMER OF RAVE
1989, c’est la chute du mur de Berlin, les manifestations étudiantes de la place Tiananmen, mais c’est aussi un des étés les plus chauds que l’Angleterre ait connu, au cours duquel le pays a assisté à la naissance de la culture rave, poussée par l’ascencion de l’acid house. ‘Summer Of Rave’ souligne notamment à quel point Manchester a joué un rôle central dans l’évolution de cette scène.

INDIEWAY – La Route du Rock
La Route du Rock est devenue, au fil des ans, une véritable institution parmi les festivals français d’été, mais aussi un rendez-vous immanquable pour beaucoup d’aficionados. Indie Way, c’est l’histoire d’un tas d’artistes, de techniciens, de rêveurs et de petites mains qui montent et démontent chaque année cet événement musical à part.

AFROPUNK – The Movie
Ce film explore le besoin d’identification raciale au sein de la scène punk. En suivant quatre personnes qui ont décidé de suivre le mode de vie punk rock, il aborde des questions difficiles, aborde des sujets tels que l’exile, la solitude, le black power, et capture des moments de conflit, de vie en tant que personne noire dans une communauté majoritairement blanche.

RE-VINYLIZED
Le film s’invite chez les disquaires indépendants de Chicago pour y mesurer l’impact du téléchargement, mais aussi la recrudescence des ventes de vinyles. Les principales boutiques de la ville y sont présentes, théatres de nombreuses interviews de propriétaires, employés, et clients, mais aussi de critiques musicaux. Sélectionné au festival du court-métrage de Chicago en 2012.

BLUR – The Magic Whip: Made in Hong Kong
En avril dernier, Blur faisait officiellement son retour avec ‘The Magic Whip’, son premier album en seize ans. Un concert annulé au Japon permit au groupe de se retrouver quelques jours à Hong Kong pour l’enregistrer, en faisant un événement presque imprévu. Ce making of revient durant 30 minutes sur sa genèse, via des interviews exclusive et des vidéos studio filmées par le groupe.

THE SMITHS – These Things Take Time
‘These Things Take Time’ est un documentaire entièrement consacré à The Smiths, célèbre groupe de Manchester emmené par Johnny Marr. Le film s’appuie sur des images inédites de certains de leurs concerts, comme en backstage, mais également des témoignages de Mike Joyce, Andy Rourke, Sandie Shaw, John Peel, Stephen Street et beaucoup d’autres encore.

THE PUNK SINGER
Kathleen Hanna (Bikini Kill, Le Tigre) s’est fait un nom en devenant une icône du mouvement riot grrrl, un paratonnerre culturel, une féministe reconnue pour son franc-parler. En 2005, elle a arrêté de crier, sans que personne ne sache trop pourquoi. Archives et interviews à l’appui, The Punk Singer offre une approche inédite de la vie de cette leader courageuse.

BIGGIE & TUPAC
Le documentariste britannique Nick Broomfield, qui s’est rendu célèbre en apparaissant régulièrement dans ses propres investigations, se rend à Los Angeles pour enquêter sur les meurtres de Tupac Shakur et Biggie Smalls, les rivalités qui ont longtemps opposé la côte Est et la côte Ouest, et pour rencontrer Suge Knight, le boss de Death Row Records.

NOFX – Backstage Passport
Après 25 années passées à visiter les mêmes pays, NOFX est allé pour la première fois là ou ses disques se vendaient le moins. ‘Backstage Passport’ est une immersion en tournée aux côtés de cette troupe d’adolescents quadragénaires en Indonésie, Russie, Israel, Afrique du Sud… Déboires de jeunes premiers, anecdotes, délires, galères et émotion sont au menu de ce documentaire.

A JOYFUL SLOG
Le film, produit par une télévision communautaire de Dublin, revient sur deux décennies de groupes irlandais attachés à la culture Do It Yourself. Plutôt riche musicalement, ‘A Joyful Slog’ alterne aussi images live et interviews d’activistes pleinement investis dans l’évolution de cette scène locale majoritairement punk et noise.

MADCHESTER – The Sound Of The North
Tony Wilson, l’homme derrière Factory Records, le club Hacienda, et le succès de New Order, démarre ce documentaire en tant que présentateur pour Granada TV. Ce qui suit est presque deux heures de documentaire expliquant comment la classe ouvrière de Manchester a offert à l’Angleterre, et à l’Europe toute entière, ses smileys, ses néons de couleur et sa musique électronique.

FOR THE RECORDS
Quand Bob Plotnik a ouvert son disquaire à Greenwich Village (NYC) dans les années 60, son seul but était de mettre la main sur ses disques favoris de doo-wop avant tout le monde. Il n’aurait jamais cru y être encore 50 ans après, et devenir le plus vieux magasin de disques du quartier. Rencontre avec ce mythique propriétaire, et les gens qui ont fait de sa boutique une institution.

THE WORLD UNDERGROUND – China
‘China’ est le premier épisode d’une série de documentaires réalisés grâce au crowdfunding. L’idée est de se plonger, dans chaque pays visité, au sein de la scène indépendante. Ici, le réalisateur suit notamment PK14, groupe légendaire de la Chine continentale, à travers différentes villes du pays (Guangzhou, Chengdu, Beijing, Wuhan…), à la rencontre d’une trentaine d’autres formations locales.

SYNTH BRITANNIA
Ce documentaire suit toute une génération de musiciens post punk (The Human League, Daniel Miller, Cabaret Voltaire…) qui ont amené le synthétiseur de son utilisation la plus expérimentale jusqu’au centre de la scène pop, pour en faire le son du futur de l’époque. Avec les contributions de Philip Oakey, Vince Clarke, Martin Gore, Bernard Sumner, Gary Numan et Neil Tennant.

À lire ou écouter également:

, , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire