Interview : Rjd2 (10-2002)

Peux tu nous résumer brièvement ta carrière et l’évolution de tes goûts musicaux?

En un mot, j’ai commencé à produire pour mon crew, MHZ, pour quelques maxis de Copywrite sur Rawkus et je me suis ensuite retrouvé au sein de Def Jux. En ce qui concerne mes goûts musicaux, j’ai toujours écouté de la musique des années 80, qu’elle soit pop ou hip hop, et du rock de la fin des années 70. Je suis ensuite venu à la soul beaucoup plus tard, c’est à dire aux environs de mes 18-20 ans.

Justement, la soul est une de tes influences les plus importantes dans ta musique, pourquoi cela?

Je ne sais pas vraiment. Ce n’est pas un choix délibéré. Que ce soit lors des années 60 ou 70, les productions soul étaient très riches et très répandues, et les compositions toujours géniales… J’ai sûrement été très marqué par tout cela.

Comment réagissent les fans de Def Jux à ta musique? Le fossé est très important entre toi et Cannibal Ox par exemple…

Les adeptes de Def Jux semblent prendre ma musique comme toutes celles qui sortent sur le label. Je pense qu’ils sont très avides de sons nouveaux et sont très intéressés par la démarche des artistes et du label. Je n’ai jamais eu de problème avec les kids fans de Cannibal Ox, ils saisissent ma démarche qui est la même que tous les autres artistes Def Jux, donc…

Pourquoi RJD2?

Mon vrai nom est RJ et à partir de cela, un vieil ami a pris l’habitude de m’appeler RJD2 en guise de blague faisant référence à R2D2, personnage de « Star Wars ». Je m’y suis habitué donc cela m’a suivi.

Par rapport à ton maxi « June », ton album est plus accessible musicalement. Est-ce que tu as voulu que les choses soient ainsi?

Bien sûr. J’aime que la musique soit accessible…

Ta musique est principalement instrumentale alors que le hip hop est un mouvement à message notamment par le biais des Mcs. Quel message veux-tu faire passer avec ta musique?

Je suis désolé mais je ne suis pas d’accord avec toi. La musique hip hop a toujours été très importante pour moi et représente ainsi beaucoup de choses dans ma vie. Je dirais même que les producteurs sont ceux qui ont le plus rassemblé les gens autour du hip hop, plus même que les Mcs. Selon moi, le hip hop est une musique à message grâce aux travaux de production. Mais, pour répondre à l’autre partie de ta question, je veux que les gens prennent ce qu’ils veulent de la musique qu’ils écoutent, qu’ils en retirent des émotions. Si cela les rend heureux ou super tristes, c’est cool. Je veux juste que ca les touche, c’est tout.

Tu es sur Def Jux et tu bénéficies de quasiment tous les avantages d’un artiste sur une major en terme de publicité et de couverture de presse. En es-tu surpris? Comment le label et toi réagissez-vous à cela?

Il y a quand même beaucoup d’avantages que les artistes de major ont et que nous n’avons pas, mais je ne me plains pas. Je suis très heureux du buzz qu’il y a en ce moment autour de moi et du label. Nous avons plus de pubs que nous en méritons, ca c’est sûr. Mais, je suis surpris, autant pour l’accueil que l’on me fait que pour celui de toutes les sorties Def Jux.

Comment juges-tu le fait que ton album soit présenté comme un mélange de Dj Shadow et de Moby?

Peu importe, si c’est ce que les gens ont besoin de dire, qu’ils le disent. Je ne vois pas « Deadringer » comme le mélange de quelconques artistes, mais plutôt comme un mix de tout ce que j’aime dans la musique.

Est-ce que Moby est un artiste que tu apprécies?

Pas vraiment, mais ca n’a pas d’importance. Il fait son truc et je fais le mien. Il choisit de mettre sa gueule sur les pubs Calvin Klein, pas moi.

Comment as-tu rencontré El-P et signé sur Def Jux?

C’est assez drôle parce qu’en fait, nous ne nous connaissions pas et nous allions tous les deux aux Shawangunks à New York pour choper de l’opium. Il connaissait Copywrite qui était dans mon crew, donc nous nous sommes rencontrés comme cela, sur des plans.

D’ou en est ton implication dans Mhz depuis que tu es très pris par la promo de « Deadringer »?

Tout va bien. Nous sommes chacun occupés dans des carrières solos mais nous prévoyons de retravailler ensemble l’année prochaine pour un nouvel album.

As-tu d’autres projets hors mis ta carrière solo et Mhz?

Oui, je travaille avec Blueprint sous le pseudo Soul Position. Nous venons de sortir un maxi et un album est en préparation pour le printemps prochain. Il sortira chez Rhymesayers Entertainement.

Quels sont tes projets pour les semaines à venir?

Je suis en tournée jusqu’en décembre et ensuite je compte ne rien faire pendant deux ou trois mois…

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire