Interview : Engine Down (07-2002)

Peux-tu te présenter ainsi que ton passé musical?

Mon nom est Jonathan Fuller, je joue actuellement de la guitare au sein d’Engine Down et de la batterie avec Denali. Dans le passé, j’ai joué avec Bats & Mice, The Young Pioneers et Sleepytime Trio.

engine

Avec un peu de recul, comment juges-tu votre dernier album par rapport aux précédents ?

Nous sommes totalement satisfaits de notre dernier opus car nous avons voulu capturer notre son live et je pense que c’est assez réussi. Notre son est plus franc, assez fidèlement dépouillé, énergique et c’est pourquoi je pense qu’il s’agit là de l’album le plus proche de notre son live.

Votre musique est très mature. Comment le ressentez-vous en tant que groupe ? Quel est votre objectif musical ?

Nous avons toujours écrit une musique en perpétuel mouvement, une musique qui nous inspire tous et c’est ce que nous continuerons de faire. Nous n’avons pas vraiment d’objectifs musicaux bien définis ; nous voulons juste nous inspirer mutuellement, nous inspirer nous-mêmes et si possible influencer les autres.

Pour vous définir, je dirais complexité, émotion, intensité et mélodie. C’est assez large et complet alors comment vous définiriez-vous?

Que ce soit aux amis de mes parents ou à des gens qui connaissent le rock indépendant, je dis toujours que nous jouons un rock moderne et puissant. Je trouve cette définition assez bonne et assez large pour ne décevoir personne.

Hors mis ce qui concerne Engine Down, avez vous d’autres projets musicaux pour le futur ?

Je joue actuellement dans Denali avec Keeley, nous venons juste de sortir l’album chez Jade Tree et nous nous apprêtons à faire quelques dates. Ca s’annonce bien. Jason va partir en tournée avec un nouveau groupe de chez Lovitt qui se nomme The Black Sea et qui comprend également d’anciens membres de Frodus. Quant à Cornbread, notre batteur, il est sur un projet hip hop dont vous pouvez voir la vidéo.

engine2Selon toi, jouer dans plusieurs groupes est-il dangereux ou motivant?

Je pense que c’est totalement motivant. Je joue dans divers groupes pour répondre à mes divers goûts musicaux. Ainsi, je ne me sens jamais frustré. J’aime être capable de créer des morceaux de styles différents. En plus, dans chaque groupe, je joue d’un instrument différent donc ça n’a que plus d’intérêt pour moi. En même temps, je pense que c’est assez difficile car les deux groupes ont un emploi du temps chargé et doivent se disputer mon temps.

Je vous placerais entre Fugazi et Kerosene 454. Qu’en pensez-vous ? Quelles sont vos influences ?

Ca a l’air d’être une place assez intéressante selon moi. En tous les cas, cela fait plaisir. C’est assez drôle car de nombreuses personnes auraient tendance à nous lier avec la scène de Washington DC, même si nous sommes de Virginie. Washington DC a une telle riche histoire que je suis flatté de cette association même si les gens sont dans l’erreur.

Vous avez tourné en France avec Aina et Vanilla. Que pensez-vous de ces deux groupes ?

C’était génial de jouer en France avec Vanilla. Ce sont vraiment des mecs biens et en plus très agréables à apprécier sur scène. On a joué dans toute l’Europe avec Aina de Barcelone qui est un groupe absolument fabuleux. Ce fut un plaisir d’évoluer à leurs côtés chaque soir. Nous avons vraiment accroché avec eux et avons hâte qu’ils reviennent aux Etats Unis pour leur rendre la faveur

Quels sont vos meilleur et pire souvenirs de cette tournée?

Hmmm. Un de nos meilleurs souvenirs est ce concert que nous avons fait sur la Seine, sur une péniche avec Vanilla et Aina. C’était un concert génial. Bien sûr, rencontrer des gens est ce que je préfère en tournée alors avoir connu Aina et Vanilla en est un également. Je n’ai pas trop de mauvais souvenirs. Les concerts en Angleterre étaient quasiment tous médiocres, nous avons eu beaucoup de mal à traverser la frontière à notre arrivée en République Tchèque mais nous y sommes tout de même parvenus (même les deux membres d’Aina que nous avons dû laisser de l’autre côté).

Jay Robbins ne serait-il pas à l’origine de cette tournée commune par hasard?

Jay est un ami commun. La première fois que nous avons entendu parler de Aina était quand nous avons enregistré avec lui. Il nous a fait écouter leur album, nous avons été très impressionnés mais nous n’avions jamais été en contact avec eux avant cette tournée européenne.

Selon toi, quelles sont les différences entre un groupe américain et un groupe européen?

Les groupes semblent être motivés par la même chose, c’est à dire le désir de créer une musique qu’ils aiment et de la partager avec le plus de monde possible. Je pense que, de plus en plus aux Etats Unis, la musique tend vers le business et le professionnalisme plutôt que de rester DIY. Le contraire semble se passer en Europe, ce qui est assez rassurant et rafraîchissant. Je ne dis pas par là que nous n’apprécions pas le professionnalisme car notre groupe nous fait vivre et nous avons besoin d’un certain niveau de professionnalisme pour arriver à cela. Nous avons apprécié cela en Europe, le fait que les gens mettent plus l’accent sur la musique que sur le business qui l’entoure.

Quel regard portez-vous sur votre pays après cette escapade européenne?

Ce fut notre seconde tournée européenne, la première ayant eu lieu en septembre/octobre 2001. Ca fait du bien de revenir chez soi pour un petit bout de temps. J’ai tourné sans cesse avec mes deux groupes ces six derniers mois et je suis très heureux d’avoir la chance de revoir ma copine.

Peux tu nous présenter Lovitt? Pourquoi avoir signé chez eux ?

En fait, au début, Lovitt nous a choisi. Nous travaillons avec eux depuis notre premier disque. Nous nous entendons très bien d’autant plus que nous sommes une priorité pour eux, que Brian le manager est un très bon ami. C’est donc une histoire personnelle avant d’être l’histoire du groupe.

Est-ce que des projets comme Denali, signé chez Jade Tree, peuvent ouvrir Engine Down sur une distribution plus large?

Engine Down a poussé Lovitt à travailler sur ce point mais c’est très dur pour un si petit label. Nous espérons qu’avec Denali chez Jade Tree, Brian sera contraint d’essayer encore et de pousser encore plus loin son travail de distribution.

Quels sont vos projets pour les mois à venir?

Engine Down va tourner en juillet sur la côte est des Etats Unis avec Shiner qui est un groupe absolument renversant. Autrement, nous avons quelques petites urgences et juste assez de temps pour récupérer avant de partir en tournée avec Denali en Août et septembre.

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire