Interview : Puzzle (02-2007)

On n’avait presque plus de nouvelles de vous depuis six ans. Qu’est-ce qui s’est passé pour Puzzle pendant tout ce temps? Tout est vraiment dit dans « Bienvenue à Nous »?

À peu près tout, on a enregistré pas mal d’albums, mais on a préféré les garder pour nous car on ne les trouvait pas mieux que le premier… On a continué à travailler jusqu’au jour où nous avons été satisfaits… Sinon bien sûr, la vie, on en a profité pour grandir, mûrir, se marier, avoir des enfants, divorcer…

Vous avez eu quelques difficultés à trouver un label. Comment expliquez-vous cela et quelles étaient les raisons des refus ou désintérêt?

Nous avons fait le tour des financiers de la musique pour savoir s’ils étaient prêts à soutenir notre projet… La réponse à été unanime: NON! Nous sommes festifs, intellos, violents, politisés et j’menfoutistes… La schizophrénie est mal vue dans l’industrie musicale, une personnalité claire est préférable… Plus facile à cataloguer et donc à vendre… Fuck off!

Album “Viens M’Chercher” de Puzzle

D’un côté, on a l’impression que la scène hip hop hexagonale s’enlise dans des clichés médiatiques de plus en plus pathétiques. Et d’un autre, elle semble n’avoir jamais été aussi plurielle (electro avec La Caution ou Psykick Lyrikah, jazz avec Rocé ou Oxmo, chanson avec Abd Al Malik ou R-Wan de Java, punk avec les Svinkels, ethnique avec Kwal,…). Qu’est-ce que c’est le hip hop en 2006? Et comment vous situez-vous là-dedans?

Le hip hop en 2006 est exactement l’inverse de ce qu’il était avant, Alliance Ethnik a cédé la place aux rappeurs soi-disant hardcore… On est passé de lève les bras à baisse les bras, pour la même cause et le même résultat. Je ne vois pas l’avenir du rap dans un quelconque mouvement ou dans une famille, l’avenir du rap réside en certaines individualités… Nous ne croyons pas dans les grands rassemblements, ils n’ont d’intérêt que les bénéfices financiers… Notre projet est artistique!

L’intitulé « rap blanc » de plus en plus récurent vous fait-il bondir?

Ce n’est qu’une appellation journalistique raciste qui tente de nous mettre dans une case du hip hop peuplée de gens que nous exécrons… Puzzle n’a pas de couleur, on est des êtres humains, un point c’est tout. Les gens qui revendiquent leur couleur de peau ou leurs origines pour se mettre en avant ou se donner de l’importance sont destinés à mourir comme les dinosaures, leur temps est dépassé!!

Vous n’êtes pas sans délivrer de messages, mais vous le faites de manière plus légère que beaucoup d’autres. Est-ce que, selon vous, le second degré, utilisé par certains pour cacher une certaine médiocrité, a autant d’impact que la manière plus directe dont les textes sont lâchés habituellement?

La vie n’est pas un drame et dans l’absolu, même si on se doit d’être entier dans chaque action, il faut savoir prendre du recul dessus et garder un certain humour… Sans cet humour nécessaire, on peut vite basculer dans la connerie totale!

Dans « France Fiction », vous vous essayez à un exercice de slam. Aujourd’hui, beaucoup de rappeurs s’en réclament soudainement, souvent parce que le slam est bien plus présentable que le hip hop aux yeux du grand public. Est-ce que ce n’est pas enlever toute chance au hip hop de paraître lui aussi « intelligent »?

John Banzai et Souleymane Diamanka, qui sont les interprètes du morceau en question (et non pas nous), sont reconnus par beaucoup comme étant la crème du slam made in France… C’est ce que nous pensons aussi et c’est la raison pour laquelle ils sont invités sur notre projet. D’autre part, ce sont des amis et leurs albums respectifs s’apprêtent à arriver dans les bacs…

Dans le morceau (faussement) drôle « Animal De Compagnie », vous imaginez un monde où les femmes auraient pris la place des hommes, histoire de mieux pointer la bêtise du machisme. Et si on imaginait un monde où les salles de concert affichaient: « tous styles bienvenus sauf chanson et reggae »? Qu’est-ce qui aurait changé pour les musiques plus marginales comme le hip hop, le punk ou le métal?

Le rap est déjà devenu de la pop outre-Atlantique, il est largement promis au même destin en France, il ne faut pas se leurrer. Je pense que quand les musiques marginales sont mises en avant elles deviennent tout bêtement moins marginales… Les gens s’aperçoivent qu’ils peuvent capitaliser dessus et ils le font, ils ont sûrement raison… Peut-être est-ce nous qui avons tort?

Clip Puzzle Animal de compagnie

Dans « Si t’as Pas De Pays, Prends Le Mien », vous posez ce constat: « On nous diffuse, on nous impose des discours, mais qu’est-ce qu’on nous propose? De ne surtout pas s’abstenir! Voter pour quelqu’un qui ne fait que sourire! ». Que pensez-vous des grosses légumes du hip hop qui militent en ce moment pour que les jeunes s’inscrivent sur les listes électorales?

je ne sais pas à qui tu fais référence quand tu parles de légumes et encore moins quand tu parles de hip hop… En tout cas, je trouve positif que l’on essaye d’inciter les jeunes à voter… Ce qui l’est moins, c’est qu’on leur dise pour qui évidemment!

Rockin’ Squat disait: « Si tu ne t’occupes pas de politique, la politique s’occupe de toi… ». « L’homme Moderne » que vous décrivez dans le morceau éponyme n’a manifestement pas écouté Assassin… En même temps, certains ont l’air de presque trop s’en occuper en ce moment et de ne plus trop savoir où ils en sont. Que penser de Doc Gynéco dans le comité de soutien de Sarkozy? De Dieudonné à un meeting de Le Pen?

L’homme moderne a grandi en rappant par coeur le premier album d’Assassin. Il a juste compris une chose: les politiques ne changeront rien à sa vie! Certains sont morts en essayant de changer le monde, lui il veut juste vivre en essayant que le monde ne le change pas trop…

« Dès Qu’j’Suis Connu » met l’accent sur cet appétit maladif pour la célébrité qu’ont certaines personnes issues du hip hop ou autres (on pourrait aussi relier ça au phénomène Star Ac’ ou n’importe quelle télé réalité). Qu’est-ce qui donne autant aux gens envie d’atteindre cette sacro-sainte notoriété? Vous qui fréquentez un peu le milieu, vous pouvez peut-être nous éclairer: il n’y a que la vie de people qui vaut la peine d’être vécue?

Il faut croire que l’homme supporte mal l’anonymat. On a tellement farci le crâne de notre génération à coup de Star Ac’ et compagnie… Tout le monde veut être quelqu’un, car l’inverse c’est n’être personne.

Vous faites deux ou trois allusions au téléchargement illégal dans vos textes. Quelle est votre véritable position sur ce sujet? Et quels en sont les effets (positifs et/ou négatifs) sur un groupe comme Puzzle?

Je pense dans l’idéal que le téléchargement est une bonne chose pour se faire un avis sur les disques, une opinion… Mais je pense qu’il faut, quand on apprécie vraiment un artiste, lui montrer son soutien… En gros, ça veut dire téléchargez les autres mais pas nous s’il vous plait parce que nous, on est des gentils indépendants et qu’eux sont des enfoirés, des salopards de capitalistes, voilà…. Aidez nous à devenir comme eux! Ensuite vous pourrez télécharger nos albums!

Vous vous êtes aussi faits remarquer par des clips de très haute facture. Est-ce pour vous quelque chose d’indispensable, une autre manière de se détacher de la masse? Qui les a réalisés et comment travaillez-vous avec lui eux?

Nous sommes très heureux d’avoir d’aussi belles vidéos, nous voulions par là sortir du carcan rap une fois de plus… Greg Leborgne, qui est un putain de génie, a réalisé le deuxième seul et le premier en compagnie de Laurent Platiau…

En continuant dans le domaine du visuel, la pochette de cet album est on ne peut plus simple, ce qui tranche avec vos clips. Volontaire?

Oui, nous voulions quelque chose de sobre, de ludique, qui nous représente. Marre de ces pochettes avec des poses ridicules ou des regards faussement profonds… On voulait que les gens nous voient tels que nous sommes, sans intérêt physiquement, invisibles donc, mais avec de la beauté à l’intérieur… Ou au moins de la chaleur!

Est-ce que, comme pour beaucoup d’autres groupes et artistes, Internet est pour vous un média indispensable? Si je peux me permettre, c’est un peu dommage que votre site ne soit pas actif alors que l’album vient tout juste de sortir. Est-ce que Puzzle s’apprête à faire un retour fracassant sur la toile?

On fait ce qu’on peut, le site sera bientôt à jour, d’ici là les gens peuvent communiquer avec nous ou suivre notre parcours sur notre Myspace.

Quels sont les projets de Puzzle dans les mois à venir?

Des concerts, des concerts et encore des concerts! Plein d’autres choses bien entendu mais pour l’instant on préfère se taire… Surprise.

Tradition Bokson, tribune libre en guise de conclusion. Prenez la parole pendant qu’il en est encore temps…

Achetez notre album, téléchargez-le, venez nous voir sur scène, allez voter, canalisez votre violence, soyez gentils avec vos proches, aimez votre femme et perpetuez votre espèce… Mangez bio, arrêtez les clopes, faites un peu de sport et tout ira bien…

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire