Interview : Protex Blue (01-1999)

A la base, on a formé le groupe pour faire des concerts dans des fêtes. A l’époque, on était quatre, onjouait dans dans Perfect Cousins, un autre dans Sixpack. Les deux groupes ont splitté il y a un an, et c’est devenu sérieux via les événements. Maintenant. il n y a plus le mec qui était dans Sixpack, il y a un autre Perfect Cousins et c’est son premier concert tout seul ce soir. A mon avis, ça va faire de l’huile, il y aura une petite tâche à la place du guitariste mais ce sera de l’huile! Depuis le 45t, on a également intégré un trombone. C’est son quatrième concert.

Vos compos ont-elles changé d’orientation avec ces changements?

Non, par rapport au 45t, il n’y a que moi au chant et le bassiste qui sont toujours là. Le batteur et le guitariste sont des potes, on jouait dans le même local.

Comment se fait-il que St Etienne soit si productive au niveau musical?

II y a beaucoup d’assos à St Étienne qui essaient de faire tourner les groupes, il y a beaucoup de groupes. Quand on arrive à Rennes et que l’on voit les structures, on se dit que c’est peut être ça qui manque et que c’est peut être ça qui pousse les groupes à sortir. Les gens ont toujours l’impression que St Étienne est la trentième ville de France alors que c’est la dixième. C’est pas tout petit et on est à soixante kilomètres de Lyon, donc il y a forcément plein de groupes. II n’y a pas de structure. Tu es obligé d’aller démarcher des patrons de bars pour jouer, et c’est toujours des situations un peu galère. Par contre, les gens ne sont pas blasés et quand ils viennent aux concerts, c’est la teuf. T’est pas à Paris (il imite les parisiens). Avant hier, on a fait jouer Schlitz avec nous à Sainté et ils ont halluciné alors que c’était un concert moyen pour nous. Il y a une ambiance conviviale.

Comment est né le projet du split avec les Chinkees?

En fait le 45t est sorti sur deux labels de copains, un stéphanois exilé à Paris et un parisien. Lui, il correspond depuis longtemps avec Mike Park du label Asian Man et qui joue avec les Chinkees. Au départ, ça devait être un split 45t et comme on avait des morceaux en rabe, il a pensé à un split CD. Mike Park était 0K et il a envoyé les bandes.

Et l’album ?

On va essayer d’enregistrer en juillet pour que ça sorte en septembre. On a des propositions d’un label, Dialektik. J’espère que ça va se faire parce qu’on aime bien le nom du label, il nous convient bien, ils ont un super logo et ils sont super gentils. Avec ou sans eux, l’album est pour la rentrée.

Vous critiquez pas mal le milieu underground français. Explications..

Sainté, c’est pas une ville étudiante comme Rennes. Le milieu rock est vachement resserré et ça se passe sur quatre rues. Nous, ces quatre rues, on n’y est pas, on ne veut pas y être. On veut être des gens normaux. On ne veut pas être des mecs de l’underground. Ce qui nous a fait venir au punk, c’est ce qui s’est passé à la fin des années 8o et cet esprit s’est perdu par la suite. Avant, on était dans un lycée de banlieue, quand on fait un concert on va afficher devant, et on ne voit que nos affiches. On veut qu’il y ait des gamins de milieu moyen qui viennent aux concerts et que ça ne soit pas uniquement la panacée, l’élite qui se la donne. On n’en fait pas partie, on sait qu’on n’a pas les moyens d’aller chercher tout le monde. D’un autre côté, on ne veut pas jouer pour les trois connards qui sont aux Beaux-Arts, c’est hors de question. On ne veut pas tomber non lus dans le sectarisme, à dire « moi, je n’écoute que de l’émo-core ou que du ska « . Moi, je m’en branle, on écoute plein de trucs indés différents et j’en fais ma sauce. C’est trop triste ce délire.

Étant donné que vous êtes plus punk que ska, ça ne vous étonne pas de vous retrouver dans des festivals comme ce soir (Danceskala, ndr)?

Si, moi ça m’étonne, beaucoup mais apparemment c’était le but de l’asso. De toutes façons, les gens écoutent des styles différents. Dans les années 80, dans les concerts, il y avait des groupes de ska, de punk, de rock n’ roll et tu n’étais pas blasé. C’était cool. quand, il y a dix ans, on allait voir Nuclear Device, les gens disaient que c’était bâtard alors que maintenant tout le monde trouve ça lisse.

J’ai lu dans un fanzine que vous vous débrouilliez bien tous seuls avec un magnéto donc je vous laisse trente secondes d’impro… C’était dans quel fanzine?

Kérosène.

Ok, par contre tu me jures que tu le mets…

Juré…

(il chante) les sochaliens, vous êtes que des pédés et votre stade, on va le retourner!!! Non, sinon on remercie Unity Rockers, Dan de Kéroséne et peut être que Sochaux restera en Dl et l’année prochaine en coupe, on vous met une taule!!!

Arrête de parler de foot!

Oh ta mère! Tu jouais à l’ASSE quand t’étais gamin. Moi, j’aurais n …. n’importe quel animal pour pouvoir le faire…

Ca, j’te jure que je le mets aussi…

Oh, merde…

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire