Best of – Roots Manuva en 10 titres et pas un de plus

toproots

C’est une quasi certitude: le label Big Dada n’aurait peut être jamais pris une telle importance si Roots Manuva n’avait pas été dans les premiers artistes à le défendre. Car du haut des quarante ans qu’il fêtera l’an prochain, Rodney Smith peut regarder en arrière en éprouvant une certaine fierté du chemin parcouru. En effet, de famille jamaïcaine très religieuse, le londonien signa sur la division hip hop de Ninja Tune seulement un an après sa création, et ne la quittera plus le temps des huit albums qu’il compte à ce jour. Considéré par quelques uns comme le précurseur du grime, Roots Manuva a forgé à travers les années une identité musicale aussi libre que politiquement engagée, piochant autant dans le hip hop que dans ses racines, à savoir le reggae, le dub, le funk, et le ragga. Alors que « 4everevolution« , son dernier album en date, a vu le jour fin septembre, notre rubrique best of s’arrête sur son cas. 10 titres, et pas un de plus, pour mieux cerner ce personnage incontournable de la musique urbaine contemporaine.

À lire ou écouter également:

4 réponses à Best of – Roots Manuva en 10 titres et pas un de plus

  1. primat 24 novembre 2011 à 11 h 17 min #

    Strange behavior ?!!!!!

  2. Noodles 26 novembre 2011 à 23 h 06 min #

    Rien à redire, ses trois meilleurs morceaux y sont…

  3. Trickykid 29 novembre 2011 à 12 h 04 min #

    Movements !!

  4. OJ 8 décembre 2011 à 21 h 34 min #

    Et Clockwork alors? C’est pas du bon son Clockwork? M’enfin!

Laisser un commentaire