Best of – Jesus Lizard en 10 titres et pas un de plus

Difficile d’aborder le noise rock sans citer Jesus Lizard en référence. Il était donc logique que le groupe passe un jour sous les coups de sécateur de notre best of. Porté pendant douze ans par la personnalité pour le moins atypique de son frontman David Yow, auteur de premiers albums magistraux (‘Goat’ et ‘Liar’ surtout) jusqu’à son arrivée en major, bien aidé entre temps par un split single avec Nirvana paru peu après ‘Nevermind’, le quatuor n’a cessé – malgré des hauts et des bas – d’ériger le monument intemporel qu’il est aujourd’hui. En effet, quatorze ans après qu’il ait remisé ses instruments, brièvement ressortis à l’occasion de quelques concerts données en 2008 et 2009, sa science de la déconstruction, sa complexité, comme ses signatures rythmiques font plus que jamais école chez tous ses descendants. Retour sur une discographie incontournable, en 10 titres et pas un de plus.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire