Best of – Eels en 10 titres et pas un de plus

C’est derrière une batterie que Mark Oliver Everett s’initie à la musique à l’âge de six ans, et découvre une passion qui lui permettra plus tard de se relever des nombreux drames familiaux qui ponctuèrent son adolescence. Malgré la quantité d’obstacles décourageants rencontrés sur sa route, sa persévérance finit par payer quand il rejoint Polydor pour deux albums solos passés totalement inaperçus. C’est en 1996 qu’il voit sa carrière véritablement démarrer, poussée par le tube ‘Novocaine For The Soul’ qui l’introduisit définitivement parmi les plus talentueux songwriters contemporains. Personnage complexe et traumatisé, il offrit ensuite aux albums de Eels, au pire une certaine valeur thérapeutique (‘Electro Shock Blues’), au mieux des thèmes assez lourds, expliquant une discographie majoritairement constituée de ballades aussi belles que dépressives. Si la sortie de ‘Wonderful Glorious‘ début 2013 laissait présager une embellie durable, celle de ‘The Cautionary Tales Of Mark Oliver Everett’ – nouvel opus à paraitre le 21 avril 2014 – renoue avec la noirceur du passé qui lui va si bien au ton. La preuve, en 10 titres et pas un de plus.

En écoute sur Spotify

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire