Best of – Dj Shadow en 10 titres et pas un de plus

topshadow1

L’année prochaine, Joshua Paul Davis – aka Dj Shadow – fêtera ses quarante ans. Par la même occasion, il fêtera sa vingt neuvième année d’une totale passion pour un hip hop qu’il aura finalement à jamais marqué de son empreinte. Et pour cause, le monumental « Endtroducing » – son premier album sorti en 1996 – lui offrait un avenir tout tracé: non seulement le disque était une première dans le genre puisque uniquement composé de samples, mais il donnait aussi naissance à l’abstract hip hop, un dérivé qui allait ensuite s’abattre telle une énorme vague sur la scène musicale durant une bonne dizaine d’années. Comme beaucoup d’autres avant et après lui, Dj Shadow sortait là l’album qui faisait l’unanimité: une faveur qu’il ne connaitra plus ensuite, que ce soit sur « The Private Press », « The Outsider », ou le tout récent « The Less You Know, The Better ». Dans chacun, de très bons titres, mais malheureusement rien qui retienne l’attention sur toute la longueur. Du coup, l’exercice du best of était servi sur un plateau d’argent. Voilà donc, selon Mowno et uniquement Mowno, les dix meilleurs titres d’un producteur américain qui en a encore incontestablement sous la semelle.

À lire ou écouter également:

5 réponses à Best of – Dj Shadow en 10 titres et pas un de plus

  1. Noodles 7 octobre 2011 à 21 h 03 min #

    Pour remplacer I Gotta Rokk qui est quand-même l’un des plus poussifs du dernier, j’aurais mis l’indépassable High Noon personnellement…

  2. tito 9 octobre 2011 à 22 h 03 min #

    « once a legend, always a legend », perso je ne retiendrais qu’entroducing

  3. Antoine Duck 10 octobre 2011 à 17 h 06 min #

    C’est un remix, mais jsuis totalement fa de celle ci aussi :

    http://www.youtube.com/watch?v=NDmh9jeYRyQ

    Sinon, très bonne sélection. I Gotta Rokk a sa place à mon avis, il fallait bien au moins une piste du dernier album.

  4. Noodles 17 octobre 2011 à 11 h 15 min #

    Sinon il y avait bien les instrumentaux d’UNKLE, mais le seul grand morceau de Shadow après 98 c’est Mongrel Meets His Maker (Six Days à la limite).

    (clair que ce remix de Flobots est pas mal sinon)

  5. bazarmusikal 20 octobre 2011 à 7 h 43 min #

    au jeu des \ce sera jamais parfait, on aurait toujours un titre à rajouter\, j’aurais bien rajouter un titre de preemptive strike \in flux\ ou \what does your soul like\….
    les mix en live époque 2000-2002 des titres d’entroducing (mais pas que…. \preemptive strike\ et de \private press\) sont extraordinaires,

Laisser un commentaire