Best of – A Tribe Called Quest en 10 titres et pas un de plus

Best of – A Tribe Called Quest en 10 titres et pas un de plus

Pour mieux comprendre la dimension mythique qui entoure A Tribe Called Quest, il faut remettre la naissance du groupe dans son contexte alors que, dans les années 90, la scène hip hop était très majoritairement représentée par des artistes hardcore et/ou gangsta rap. A l’instar de De La Soul, puis de GangStarr et The Roots, Q-Tip, Ali Shaheed Muhammad et Phife Dawg ont dès leurs débuts choisi de faire chemin inverse en prenant leurs distances avec l’attitude machiste de leurs concurrents pour mieux soigner la philosophie et les mots, leur message le plus souvent à caractère social, et en adoptant des sonorités jazz inédites dans le genre. Un parti pris qui a rapidement fait de ATCQ, musicalement plus riches que ses congénères de l’époque, un des représentants hip hop les plus créatifs de la fin du vingtième siècle.

Signé chez Jive Records en 1989, c’est un an plus tard que A Tribe Called Quest a sorti son premier album ‘People’s Instinctive Travels and the Paths of Rhythm’. Bien installé sur son rythme de croisière d’un disque tous les ans environ, le groupe livrait de nouveau quelques classiques en 1993 avec ‘Midnight Marauders’, sans pour autant égaler son prédécesseur ‘The Low End Theory’ (1991), toujours considéré par beaucoup de fins connaisseurs comme le meilleur album hip hop de tous les temps. Pour la première fois, il a fallu laisser passer quelques années avant que les new yorkais remettent le pied à l’étrier, en sortant un ‘Beats, Rhymes and Life’ (1996) figurant parmi les premières productions notoires d’un certain… Jay Dee. Deux ans plus tard, les trois annonçaient leur proche séparation en signant le toujours plus conventionnel ‘The Love Movement’, qui laissa place à des carrières solos diverses et variées, ponctuées cependant de quelques régulières reformations live sans lendemain.

Pourtant, celle de novembre 2015, sur le plateau télé de Jimmy Fallon à l’occasion du 25ème anniversaire de ‘People’s Instinctive Travels and the Paths of Rhythms’, gardera à jamais une saveur particulière. En effet, c’est en ce jour que les compères du Queens et de Brooklyn ont décidé de revenir aux affaires pour de bon, jusqu’à envisager la sortie d’un nouvel album qui n’aura jamais été remis en question, pas même au décès de Phife Dawg en mars dernier. A Tribe Called Quest a beau avoir plié, il s’est relevé pour aller jusqu’au bout de son idée. Ainsi, en ce 11 novembre, ‘We Got It From Here… Thank You 4 Your Service’ voit le jour, et marque le retour de ce collectif rap légendaire qui, durant toutes les années 90, a totalement marqué le hip hop East Coast de son empreinte. Un retour de courte durée, un ultime tour de piste avant que A Tribe Called Quest retourne définitivement au rang des souvenirs. Retour sur son parcours, en dix titres et pas un de plus.

Ecoute intégrale du nouvel album


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.